NOUVELLES
08/09/2012 12:40 EDT | Actualisé 08/11/2012 05:12 EST

24 Heures du Mans - 3e heure: La Suzuki N.1 prend la tête

La Suzuki N.1 pilotée par le Français Vincent Philippe a pris la tête des 24 Heures du Mans peu avant la troisième heure de course à l'issue d'une rude bataille avec la Kawasaki N.11 qui menait la course quasiment depuis le début.

Alors que la N.11 semblait s'échapper rapidement -elle avait plus de 20 secondes d'avance sur la N.1 et 35 secondes sur la N.94 - à son 50e passage, la course a été neutralisée à 16h38 après une chute à haute vitesse de la Suzuki N.72 alors en tête des Superstocks.

"J'étais à fond de 5e et je suis passé au-dessus de la moto avant même de toucher aux freins", expliquait le Français Cédric Tangre qui a chuté en haut de la ligne droite des stands sans dommage corporel mais en ayant détruit sa machine dont l'huile avait maculé la piste.

Dans ce contexte, la course a été interrompue pendant un quart d'heure. Après le passage de la voiture de sécurité, les écarts ont alors complètement fondu ce qui a permis d'offrir une magnifique lutte entre la Kawasaki et la Suzuki.

A 17h00, la N.11 effectuait son 68e passage mais ne possédait plus que 2 secondes d'avance sur la N.1 et 10 sur la Yamaha N.94. Ce resserrement des positions allait permettre un mano a mano entre la nouvelle recrue Kawasaki, Freddy Foray et son compatriote l'expérimenté Vincent Philippe.

La bataille était si intense que les deux pilotes étaient tout près de se toucher à plusieurs reprises. Une faute de Philippe permettait dans un premier temps à la N.11 de conserver la tête mais le pilote Suzuki revenait vite et passait en tête à 17h46.

Auparavant, la BMW N.99 qui luttait aux avant-postes avait chuté après une erreur d'un autre Tricolore Sébastien Gimbert et perdait deux tours dans l'affaire. A l'issue de la 3e heure, elle figurait en 4e position devant la Honda N.77 qui joue également le titre mondial ce week-end.

syd/smr

PLUS:afp