NOUVELLES

Violents combats autour d'une position militaire dans l'est d'Alep

07/09/2012 02:40 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

De violents combats ont opposé vendredi l'armée aux rebelles qui tentaient de s'emparer d'une importante caserne à Hanano, un quartier dans l'est d'Alep, ont indiqué des témoins.

Ce poste militaire comporte un département chargé de la conscription mais aussi une importante armurerie.

Les rebelles ont affirmé s'être emparés d'une partie de cette base ce qu'a démenti l'armée.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), au moins 18 soldats et quatre rebelles on été tués dans les combats. Le quartier de Hanano avait été pris par les rebelles en juillet mais pas la position militaire.

A Alep, les rebelles ont dit avoir lancé une offensive contre une base militaire du quartier Hanano, selon le commandant Omar ayant pris part à l'attaque. "Hanano est l'un des principaux secteurs d'où ils (soldats et miliciens pro-régime) tirent, et libérer cette zone est crucial pour nous".

"Plusieurs brigades de la rébellion prennent à l'offensive", a-t-il déclaré à l'AFp avant de se rendre au front.

Selon un autre responsable rebelle, Abdallah Yasser, l'assaut vise à abattre l'une des trois positions utilisées par l'armée pour bombarder les zones détenues par les rebelles dans l'est d'Alep. Selon lui, plus de 100 hommes participent à l'attaque.

Mais vers 15h00 (12h00 GMT), le premier groupe de véhicules remplis de combattants rebelles blessés ou sous le choc est retourné du front. Plusieurs ont été transportés à l'hôpital de la ville.

"Ils nous ont bombardés à Hanano", a dit l'un des blessés.

Selon une infirmière, plusieurs civils ont été blessés par "l'artillerie et les raids aériens" mais elle a refusé de donner un chiffre pour les insurgés car "c'est mauvais pour le moral".

dsg/sk/vl

PLUS:afp