NOUVELLES

US Open: Williams bat facilement Errani et affrontera Azarenka en finale

07/09/2012 06:18 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Grâce à une autre victoire facile, Serena Williams n'est plus qu'à un gain de décrocher son quatrième titre aux Internationaux des États-Unis et son 15e Grand Chelem en carrière.

Williams n'a eu besoin que de 64 minutes pour défaire l'Italienne et 10e tête de série Sara Errani 6-1, 6-2, vendredi, pour passer en finale à Flushing Meadows.

Non seulement Williams n'a pas perdu de set au cours des deux dernières semaines, elle n'a également échappé que 19 jeux en six matchs.

Elle présente une fiche de 25-1 depuis son élimination au premier tour des Internationaux de France en mai dernier, une séquence qui inclut son titre à Wimbledon et ses médailles d'or aux Jeux olympiques de Londres.

«C'était vraiment super, a évoqué Williams après la rencontre de vendredi. C'est exactement ce que je voulais, ce dont j'ai rêvé toute l'année.»

Dans la finale de samedi, elle affrontera la favorite Victoria Azarenka, qui a prévalu devant Maria Sharapova plus tôt vendredi.

«Victoria voudra évidemment gagner elle aussi, a dit Williams à la foule présente au stade Arthur Ashe pour l'encourager. Mais je suis Américaine tout le monde, la seule qui reste. Go USA!»

Azarenka tirait de l'arrière par un set et un bris, mais la Bélarusse a réussi à renverser la vapeur pour battre la quadruple championne en Grand Chelem Sharapova 3-6, 6-2, 6-4.

«J'essayais simplement d'ignorer le score, a dit Azarenka. Je tentais de donner tout ce que j'avais.»

«Ça ne s'est pas déroulé comme je l'aurais voulu, a mentionné Sharapova. C'est frustrant, mais c'est ça le tennis. Le momentum a souvent changé de côté aujourd'hui (vendredi). J'avais clairement l'avance et l'avantage à un moment.»

Avant vendredi, Sharapova présentait une fiche de 12-0 en matchs qui ont nécessité trois manches cette année. Elle avait également remporté 78 rencontres de suite quand elle gagnait le premier set.

Mais Azarenka a brisé son service lors du dernier jeu du match pour améliorer son propre dossier en 2012 à 12-0 en matchs qui ont duré trois manches.

«À vrai dire, je ne connaissais pas cette statistique, a déclaré Azarenka. C'est quand même pas mal.»

Samedi, la championne en titre des Internationaux d'Australie prendra part à son deuxième match ultime de la saison — et en carrière — en tournoi majeur.

Chez les hommes, les jumeaux et deuxièmes têtes de série Bob et Mike Bryan ont remporté les grands honneurs du double grâce à une victoire de 6-3, 6-4 face à Leander Paes et Radez Stepanek.

Les Bryan ont ainsi battu un record de l'ère Open pour le plus grand nombre de titres majeurs, eux qui en ont maintenant décrochés 12.

Du côté des juniors, le Canadien et deuxième tête de série Filip Peliwo a battu l'Australien Nick Kyrgios 2-6, 6-3, 6-4 pour atteindre les demi-finales de samedi, où il devra se mesurer au Japonais Yoshihito Nishioka.

PLUS:pc