NOUVELLES
07/09/2012 07:28 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

Un film qui racontre la naissance du FLQ tourné à Percé

Après avoir refusé à deux reprises de financer le long métrage, Téléfilm Canada a donné son aval en juin dernier au projet des Productions Vic Pelletier de Matane en leur accordant une aide financière de 1,1 million de dollars. Le budget total du film s'élève à 4,3 millions de dollars.

Le film retrace les premiers balbutiements de la cellule Chénier du Front de libération du Québec (FLQ). En 1969, Bernard Lortie, le fils d'un pêcheur gaspésien, débarque à Percé pour y trouver du travail. Il y rencontre Francis Simard, Jacques et Paul Rose, des militants indépendantistes venus ouvrir la Maison du Pêcheur.

Séduit par les idées du trio, Bernard adhère un an plus tard au FLQ et devient l'un des principaux acteurs de la crise d'Octobre.

Le réalisateur, Alain Chartrand, a voulu s'attaquer aux préludes du mouvement felquiste au Québec qui n'ont jamais été transposés au cinéma.

« Il y a eu Octobre avec Falardeau, Les Ordres avec Michel Brault, mais c'est le moment avant. Comment ça se fait qu'on est arrivé aux événements d'Octobre, il y a des prémisses et ces trois mois passés à Percé, c'est là que ça commence en quelque sorte », précise le réalisateur.

Un moment historique

Parmi la distribution, figurent Luc Picard, Raymond Bouchard, Kevin Parent et Mikhaïl Ahooja qui incarne le rôle de Bernard Lortie.

Ce dernier estime qu'il est important de se souvenir de cette époque pour comprendre le monde actuel dans lequel on vit.

Ce premier jour de tournage est lourd de sens pour le président de la maison de production Groupe PVP, Vic Pelletier, qui a essuyé plusieurs revers de Téléfilm Canada. Il explique avoir dû modifier le scénario: « On a dû ajouter des personnages pour avoir une histoire qui coule bien et une histoire d'amour aussi », souligne-t-il.

Le tournage du long métrage, qui se déroule presqu'entièrement à Percé, se poursuit jusqu'à la mi-octobre. La Maison du Pêcheur prendra l'affiche à la fin de 2013.

PLUS: