NOUVELLES
07/09/2012 06:56 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

Trois morts et trente blessés lors d'attentats anti-chiites en Irak

Une série d'attentats visant des mosquées chiites de Kirkouk, au nord de l'Irak, a fait au trois morts et une trentaine de blessés vendredi, a-t-on appris auprès de sources médicale et sécuritaire.

Une voiture piégée a d'abord explosé devant la mosquée chiite Khezal al-Tamimi, dans le centre de Kirkouk, une ville située à 240 km au nord de Bagdad, à l'heure de la prière du vendredi.

Un deuxième attentat à la bombe a ensuite eu lieu à proximité de la mosquée Imam Ali, dans le nord-est de la ville. Puis, trois engins placés près de la mosquée al-Moustapha, au sud de Kirkouk, ont explosé quasi-simultanément.

Selon un officier de police et un médecin de l'hôpital de Kirkouk, trois personnes sont mortes dans ces attentats et trente autres ont été blessées.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak, plongé depuis plusieurs mois dans une grave crise politique doublée de fortes tensions confessionnelles.

str-sf/gde/cco

PLUS:afp