BIEN-ÊTRE

Les téléphones portables ont plus de germes que les toilettes

31/08/2012 04:04 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST
Getty Images
To go with Asia-telecom-SMS-technology-Internet by Martin Abbugao This photo, taken on June 21, 2012, shows a person using a mobile phone touch screen keypad to write a text message in Singapore. Text messaging, the humble telecoms service that turned into a global phenomenon, is under threat from free smartphone services and operators need to find alternative revenue streams, analysts say. AFP PHOTO / ROSLAN RAHMAN (Photo credit should read ROSLAN RAHMAN/AFP/GettyImages)

(bum) Il y aurait plus de bactéries sur un téléphone cellulaire que sur une cuvette.

En fait, il y a dix fois plus de bactéries causant des nausées ou des problèmes d'estomac sur un cellulaire que sur une cuvette.

Les experts croient que le partage des téléphones entre les gens contribue à la propagation des germes. Toutefois, les gens nettoient peu ou pas leurs téléphones portables.

De plus, les téléphones sont souvent en contact avec les mains et la bouche des gens, transmettant ainsi les bactéries.

Les experts suggèrent donc de nettoyer vos appareils électroniques avec des antibactériens.

De précédentes études ont d'ailleurs déterminé que plusieurs objets que les gens utilisent quotidiennement contiennent davantage de bactéries que les gens ne le pensent. Les guichets automatiques, les télécommandes et les claviers d'ordinateur en sont des exemples.

Dans la maison, plusieurs choses sont garnies de germes. Les tapis, les casques d'écoute et les animaux de compagnie peuvent propager plusieurs bactéries nocives pour la santé.

Puis, 25 % des distributeurs de savon dans les toilettes sont contaminés par des matières fécales. Les chariots de supermarchés, les toilettes des avions et les salles d'attente des médecins sont aussi propices à la prolifération de bactéries.