NOUVELLES
07/09/2012 10:30 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

Ottawa ferme son ambassade en Iran et expulse les diplomates iraniens

Le Canada a annoncé vendredi la fermeture immédiate de son ambassade en Iran et l'expulsion de tous les diplomates iraniens encore en poste au Canada, invoquant notamment l'aide militaire croissante de Téhéran au régime syrien.

"Le régime iranien fournit une aide militaire croissante au régime (du président syrien Bachar) al-Assad; il refuse de se conformer aux résolutions des Nations unies concernant son programme nucléaire; il menace régulièrement l'existence d'Israël et tient des propos antisémites racistes en plus d'inciter au génocide", a déclaré le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, dans un communiqué.

Le Canada avait suspendu en mars le fonctionnement de son ambassade en Syrie et avait ordonné fin mai l'expulsion des diplomates syriens en poste à Ottawa.

Le ministère ne pouvait immédiatement préciser le nombre de diplomates iraniens expulsés.

"Les relations diplomatiques entre le Canada et l'Iran ont été suspendues. Tout le personnel diplomatique canadien a quitté l'Iran, et les diplomates iraniens en poste à Ottawa ont reçu l'ordre de quitter le pays dans un délai de cinq jours", a dit M. Baird.

"La position du Canada à l'égard du régime iranien est bien connue. Le Canada considère le gouvernement de l'Iran comme étant la menace la plus importante à la paix et à la sécurité mondiales à l'heure actuelle", a encore indiqué M. Baird dans le communiqué.

L'Iran "compte parmi les pires violateurs des droits de la personne dans le monde", a accusé le ministre. "Il abrite des groupes terroristes auxquels il fournit une aide matérielle, ce qui oblige le gouvernement du Canada à inscrire officiellement l'Iran en tant qu'Etat soutenant le terrorisme en application de la Loi sur la justice pour les victimes d'actes de terrorisme".

jl/via/sam

PLUS:afp