NOUVELLES
07/09/2012 02:25 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

L'euro monte nettement face à un dollar affaibli par l'emploi américain

L'euro grimpait fortement vendredi face au dollar, la monnaie unique profitant encore de l'annonce la veille de mesures exceptionnelles de la Banque centrale européenne (BCE) et le billet vert pâtissant d'un ralentissement prononcé des embauches aux Etats-Unis en août.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), l'euro valait 1,2787 dollar, contre 1,2629 dollar jeudi vers 21H00 GMT. Il est monté vendredi vers 14H45 GMT à 1,2807 dollars, son niveau le plus haut depuis le 22 mai.

L'euro progressait également face au yen, à 100,01 yens contre 99,60 yens jeudi soir. Vers 11H30 GMT vendredi, l'euro a atteint 100,43 yens, son niveau le plus élevé depuis deux mois.

Le dollar baissait face à la devise nippone, à 78,21 yens contre 78,85 yens la veille.

"Le dollar s'est pris une raclée (vendredi) après des chiffres de l'emploi américain inférieurs aux attentes qui ont alimenté des spéculations sur l'annonce de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire par la Fed (Réserve fédérale américaine) la semaine prochaine", observait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Le taux de chômage aux Etats-Unis est retombé en août à 8,1%, son niveau d'avril, mais les embauches dans le pays ont fortement baissé, selon des chiffres publiés vendredi.

"On dit depuis un mois que ce chiffre est important car il va influencer ce que va faire la Fed", la Réserve fédérale américaine, a souligné David Song, de Daily Forex.

"Comme il est vraiment en-dessous des attentes, beaucoup d'opérateurs attendent désormais une forme d'action par la Fed la semaine prochaine, même si ce n'est pas une nouvelle phase d'assouplissement monétaire", a-t-il ajouté, notant que cette perspective était "très mauvaise pour le dollar".

Des mesures de la Fed se traduisent habituellement par des injections de liquidités dans le système financier américain qui ont pour effet de diluer la valeur du billet vert et de le rendre ainsi moins intéressant pour les investisseurs.

L'euro accentuait de son côté un net rebond entamé jeudi suite aux annonces de la BCE.

Très attendu par les marchés, le président de l'institution Mario Draghi n'a pas déçu en annonçant que l'institut monétaire allait faire un effort sans précédent pour contenir la crise en zone euro, par le biais d'un vaste programme de rachat de dette souveraine en quantité illimitée.

Le but est de permettre à de grands pays en difficulté comme l'Italie et l'Espagne de continuer à avoir accès au financement sur les marchés financiers.

acd/jug/sl/bdx

PLUS:afp