NOUVELLES
07/09/2012 03:02 EDT | Actualisé 07/09/2012 03:03 EDT

Lancement du 98.5: la station veut miser sur le succès de cet été

98.5

Pour la première fois de son histoire, le 98.5 FM se classe numéro un pendant la période estivale. Un succès notamment attribuable à la poursuite de ses émissions régulières et à la passion contagieuse de ses animateurs, croit le directeur général de la station, Réal Germain.

La grande famille du 98.5 FM a fêté la bonne nouvelle jeudi soir, lors du lancement de la nouvelle saison.

Selon les données du sondage de la firme BBM, dévoilé jeudi, le 98.5 FM rejoint 1 817 000 auditeurs par semaine sur le marché montréalais, récoltant ainsi 21,5 % de parts de marché. Ces chiffres permettent à la chaîne d’enregistrer une croissance de 58 % par rapport a l’été dernier.

Des chiffres réjouissants, estime Réal Germain, également vice-président de Cogeco Nouvelles et directeur général de Radio Circulation, Réal Germain. «Ces résultats prouvent encore une fois que la radio parlée doit être au service des auditeurs sans relâche 12 mois par année, estime-t-il. Le maintien de nos émissions régulières en été répond aux attentes du public. Pour nous, il ne saurait être question d’abdiquer notre mission même durant la période estivale.»

Un succès contagieux

C’est la deuxième fois cette année que le 98.5 FM se classe numéro un dans la grande région de Montréal. Un succès qui n'est pas étranger à la conversion de CKAC en Radio Circulation.

Selon le directeur général adjoint, Michel Lorrain, ces chiffres s’expliquent aussi par un intérêt grandissant chez les citoyens envers une vraie radio parlée. «On assiste également à la renaissance de la radio parlée», dit-il.

Lancement au 98.5

Même s’il n’a pas de recette magique pour expliquer ce succès, le directeur général croit que le choix de la station de privilégier l’information ainsi que de toujours s’assurer de la pertinence des contenus font partie des ingrédients gagnants.

«La qualité des gens qui travaillent fait une différence, dit M. Germain. Il faut continuer d’être toujours attentif aux besoins des auditeurs et de garder notre "monde" avec nous.»

S’intéresser aux gens

Animateur du lundi au vendredi de 12h à 15h, Benoit Dutrizac estime que le véritable enjeu est de parler de sujets qui préoccupent les citoyens, souvent dans leur quotidien. «Les gens ne veulent pas se faire dire n’importe quoi, ils veulent savoir pourquoi ils ont attendu des heures à l’urgence et pourquoi les taxes augmentent. Dans le fond, ils veulent savoir où vont leurs impôts», pense-t-il.

À la barre de l’émission quotidienne du matin Puisqu’il faut se lever de 5h30 à 10h depuis de nombreuses années, Paul Arcand pense que la passion des collaborateurs du 98.5 FM fait une différence. «Il y a une mise en commun des gens qui aiment ce qu’ils font, qui ont tous la même passion», dit-il, lui qui est derrière un micro depuis l’âge de 17 ans.

Si une radio parlée arrive numéro un devant des chaînes musicales, c’est aussi parce que la musique est accessible maintenant sur plusieurs supports technologiques, croit Paul Houde, animateur du Montréal Maintenant la semaine de 15h à 18h30. «On est capable de s’ajuster rapidement avec l’actualité», ajoute-t-il.

Parmi les nouveautés cette année, notons qu’Émilie Perreault se joint à l’équipe du matin en semaine, Stéphane Laporte à l’émission quotidienne du midi et Marie Grégoire est la nouvelle venue les matins de week-end.