L'Australien Simon Gerrans (Orica-GreenEdge) a remporté la troisième édition du Grand Prix de Québec, épreuve comptant pour le circuit World Tour, en s'imposant devant le Belge Greg Van Avermaet et le Portugais Rui Costa, vendredi à Québec.

Gerrans, lauréat de Milan-Sanremo au printemps, succède au palmarès au Belge Philippe Gilbert victorieux l'an dernier.

La course a été marquée par la longue échappée de huit hommes (Casar, Rohregger, Gusev, Wyss, Leezer, Euser, Houle et Cooper) partis après 60 kilomètres et qui ont compté jusqu'à six minutes d'avance sur le peloton à 100 km de la ligne.

Sous l'impulsion des équipes Europcar (Voeckler) et Movistar (Rui Costa), le peloton a recollé sur les derniers échappés à 40 km du but alors que l'un des favoris de l'épreuve, le Norvégien Edvald Boasson Hagen, récent vainqueur du GP de Plouay, avait abandonné peu après la mi-course.

Deux hommes, le Belge Dries Deveneyns et le Danois Kris Anker Sorensen, ont pris la fuite à deux tours du but, mais eux aussi ont été repris, à 10 km de la ligne.

Van Avermaet a alors placé l'attaque décisive à trois kilomètres de l'arrivée dans l'ultime côte du circuit de 12 km, entraînant Gerrans dans son sillage. Les deux hommes qui ont résisté au retour du peloton emmené par le Slovaque Peter Sagan, se sont disputés la victoire au sprint, au bénéfice de Gerrans.

C'est la 4e victoire de Gerrans (32 ans) cette saison.

bnl/jr