NOUVELLES

GP d'Italie - Romain Grosjean va "changer quelques petites choses"

07/09/2012 12:00 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

Le Français Romain Grosjean, suspendu pour une course et remplacé par le Belge Jérôme D'Ambrosio au Grand Prix d'Italie de Formule 1, va "changer quelques petites choses" dans l'organisation de ses week-ends de course chez Lotus, a-t-il annoncé vendredi à Monza, lors d'un point presse informel.

"Ce n'est pas le meilleur sentiment d'être ici et de ne pas pouvoir rouler, mais c'était une décision assez naturelle", a dit Grosjean, en remerciant son équipe pour son "soutien extraordinaire cette semaine" et en insistant sur son désir "d'aider Jérôme à marquer des points pour le championnat constructeurs".

"J'ai passé les deux séances (d'essais libres) sur le muret des stands et j'ai déjà noté quelques choses intéressantes pour la suite, que je vais essayer à Singapour. J'apprends plutôt bien de mes erreurs, en général, et j'ai bien changé depuis 2009", date de sa première expérience en F1 (sept GP chez Renault F1), a dit Grosjean, très calme et très lucide.

Grosjean, titulaire chez Lotus depuis le début de 2012 (3 podiums en 12 courses, 8e du championnat), a été suspendu pour avoir provoqué un carambolage dimanche au départ du GP de Belgique, sur le circuit de Spa-Francorchamps.

"C'était assez impressionnant mais l'important c'est que nous sommes tous sortis indemnes", a souligné Grosjean, 26 ans, en assumant toujours pleinement son "erreur de jugement" qui a provoqué l'élimination de trois autres voitures: la Ferrari de Fernando Alonso, la McLaren de Lewis Hamilton et la Sauber de Sergio Pérez.

Le but du Franco-Suisse, qui avait accepté la sanction et refusé de faire appel, c'est de "revenir plus fort à Singapour", lors du prochain GP (23 septembre), en ayant "revu quelques petites choses", c'est à dire "remanié le planning, le schéma du week-end", pour être "mieux armé" au moment du départ.

dlo/smr

PLUS:afp