Huffpost Canada Quebec qc

Scarlett Johansson et Eva Longoria, pincée de glamour chez les démocrates

Publication: Mis à jour:
SCARLETT JOHANSSON
Getty Images

CHARLOTTE (Etats-Unis), 6 sept 2012 (AFP) - Les actrices Scarlett Johansson et Eva Longoria sont venues jeudi apporter leur soutien au président américain Barack Obama, touche de glamour lors de la dernière soirée de la convention démocrate à Charlotte (Caroline du Nord, sud-est).

Scarlett Johansson, tee-shirt portant un drapeau américain, a insisté sur la nécessité pour les jeunes d'aller voter. "En 2008, moins de la moitié des jeunes de 18 à 24 ans sont allés voter", a-t-elle dit.

"Votez pour faire entendre votre voix", a-t-elle lancé, après avoir raconté son enfance désargentée en HLM à New York, dans une famille démocrate.

Eva Longoria lui a succédé peu après, racontant elle aussi son enfance modeste au Texas, l'importance de l'éducation dans sa famille d'origine mexicaine, et l'époque où elle changeait l'huile des voitures dans un garage et retournait des hamburgers dans un fast-food.

"J'ai eu la chance d'avoir des opportunités", a-t-elle souligné, affirmant que le président Barack Obama comprenait la valeur de ces opportunités, car il les avait lui-même vécues.

"Battons-nous pour le rêve américain. Nos savons comment faire. Il nous faut réélire le président Obama", a-t-elle ajouté sous les applaudissements.

Plusieurs autres célébrités sont également montées sur scène jeudi soir à Charlotte, dont la chanteuse Mary J. Blige et l'enfant de Caroline du Nord, le chanteur de musique country James Taylor.

Caroline Kennedy, fille de l'ancien président assassiné John F. Kennedy, est également intervenue pour appeler à voter Obama.

Le discours du président était prévu en toute fin de soirée, aux alentours de 22H10 (00H10 GMT), après celui de son vice-président Joe Biden.

Les stars américaines sont plus souvent démocrates que républicaines. A la convention républicaine, la semaine dernière à Tampa en Floride, la seule star à avoir pris la parole avait été l'acteur et réalisateur Clint Eastwood, dont le dialogue confus avec un Barack Obama invisible, représenté par une chaise vide, a depuis fait les délices des humoristes de télévision.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Obama vs. Romney
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction