NOUVELLES
06/09/2012 12:55 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

L'Île-du-Prince-Édouard dénonce son quota de flétan

Le Comité permanent sur les pêches de l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard estime que les pêcheurs de la province n'ont pas un quota équitable pour le flétan.

Les pêcheurs de l'Atlantique ont droit à 720 tonnes de flétan chaque année. Le Québec a plus de la moitié de ce quota, Terre-Neuve-et-Labrador en a le tiers.

L'Île-du-Prince-Édouard n'a droit qu'à 5 % de la ressource, avec un nombre de pêcheurs pourtant comparable.

Le président du Comité permanent sur les pêches de l'Assemblée législative, Sonny Gallant, affirme que les pêcheurs insulaires sont victimes d'une injustice.

Pour distribuer les quotas aux pêcheurs, Pêches et Océans Canada se base sur les prises totales dans les différentes provinces, sur 18 ans, de 1986 à 2004.

Or, Sonny Gallant indique que les Insulaires n'ont pas pu pêcher pendant 12 de ces années, à cause du moratoire sur la pêche à la morue, qui s'est étendu plus tard au flétan.

Le Comité a écrit au ministre des Pêches et des Océans, Keith Ashfield, pour lui faire part de ses préoccupations.

PLUS: