NOUVELLES

Les pluies d'Isaac donnent un répit à certains États touchés par la sécheresse

06/09/2012 07:46 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

ST.LOUIS, États-Unis - Les pluies provoquées par les restes de l'ouragan Isaac ont donné un peu de répit aux États américains touchés par la sécheresse, mais la situation s'est aggravée en Iowa et au Nebraska, les deux principaux producteurs de maïs aux États-Unis, révèle un rapport publié jeudi.

Les États-Unis font face à leur pire sécheresse en 20 ans, ce qui fait craindre une hausse marquée du prix des aliments. Les États-Unis sont les plus grands producteurs mondiaux de maïs, de blé et de soya.

Le Nebraska n'a pas eu la chance de bénéficier des pluies entraînées par Isaac lors de sa traversée du centre du pays. La proportion du territoire de l'État touché par une sécheresse exceptionnelle — la catégorie la plus élevée — est passé de 47 pour cent à 91 pour cent en sept jours, selon le rapport.

En Iowa, le plus grand producteur de maïs du pays, la proportion du territoire touché par une sécheresse extrême ou exceptionnelle a augmenté de quatre points de pourcentage, à 62 pour cent.

Même dans les États qui ont reçu de la pluie, le soulagement est arrivé trop tard dans la saison pour sauver les récoltes de maïs.

Dans l'ensemble des États américains contigus — sauf Hawaï et l'Alaska —, la proportion du territoire touché par une sécheresse extrême ou exceptionnelle a baissé de deux points de pourcentage en sept jours, à 21 pour cent.

PLUS:pc