BIEN-ÊTRE
06/09/2012 02:02 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Les innovations alimentaires de demain présentées au Sial en octobre

Dans la liste de courses des consommateurs prochainement : des produits alimentaires qui font plaisir, d'autres pour cuisiner, favoriser le terroir et faire du bien à la planète.

Avec quelque 400 nouveaux produits alimentaires dévoilés au sein de l'espace innovation, le Sial, plus grand salon alimentaire au monde, qui se tiendra du 21 au 25 octobre à Paris, présentera les aliments qui rempliront bientôt les chariots des ménagères. Avec déjà 52,5% d'innovations en 2011, le plaisir ne manquera pas de développer de nouvelles idées.

Objectif : améliorer le quotidien

Dans un contexte de crise économique, les consommateurs ont appris à regarder avec vigilance les étiquettes tarifaires, ce qui a motivé les industriels pour développer des produits alimentaires bons mais pas chers. 55% des Français sont à la recherche des prix les plus bas pour certains articles, souligne TNS Sofres dans une récente étude au sujet des innovations alimentaires.

Le Salon international de l'alimentation (Sial) présentera ainsi de nouveaux produits dans ce sens, sans omettre une offre pour des "petits luxes quotidiens". Près de huit consommateurs sur dix s'achètent parfois ce genre d'articles, et sont donc prêts à dépenser un peu plus.

Améliorer le quotidien, c'est aussi aider le cuisinier en herbe à façonner ses petits plats, d'autant que 60% de Français disent aimer cuisiner. Après les kits à cupcakes et autres crêpes, voici le kit à tarte, qui se confectionne avec les derniers fruits du réfrigérateur.

Mais, pour apprécier le goût d'un produit, "le consommateur doit aussi le trouver beau", explique Xavier Terlet, Président de XTC World Innovation. L'Espagne exposera ainsi des petites dosettes de vinaigrette, très design, qu'il suffit de décapsuler pour utiliser. Cette nouveauté n'oubliera pas d'être pratique, pour faciliter la consommation. La simplicité est en effet un axe de travail pour les industriels, qui doivent s'adapter aux âges de leurs acheteurs. Après les gourdes de compotes de pommes débarqueront les yaourts en berlingots, très pratiques pour les petites mains des enfants.

Faire du bien à la planète... et au terroir

L'éthique, qui ne représente que 2,3% des innovations alimentaires, bénéficie d'un intérêt grandissant auprès des consommateurs français. Ces derniers se sentent concernés surtout par l'écologie et la production de produits locaux, moins par le commerce équitable, selon la dernière étude de TNS Sofres.

Le Sial dévoilera des nouveautés gourmandes dans ce sens, comme cette terrine de légumes anciens à servir sur des toasts à l'apéritif. "Le consommateur ne doit pas avoir d'état d'âme en terme d'écologie ou de citoyenneté" prévient Xavier Terlet. 76% des Français disent en effet vouloir s'alimenter tout en respectant l'environnement. Alors, les industriels exposeront des articles respectueux de la nature, du contenu jusqu'au contenant, avec un carton issu de forêts gérés durablement.

Au fil des éditions du Salon international de l'alimentation, les innovations se multiplient et semblent toujours repousser les idées les plus ingénues. Pourtant, de nouvelles tendances pointent déjà le bout de leur nez. Xavier Terlet se pose la question de l'arrivée du "vivant" dans l'assiette des consommateurs, toujours en demande de fraîcheur. Les Français commencent à en faire l'expérience avec les graines germées. En outre, l'arrivée en 2013 des wikicells, ces emballages comestibles, ouvre la voie à un tout nouveau rayon gourmand, qui apparaît futuriste pour le moment.