NOUVELLES
06/09/2012 10:54 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

La Banque mondiale prête à offrir son expertise à la zone euro (Kim)

La Banque mondiale se tient à la disposition des pays de la zone euro pour offrir son expertise, a déclaré jeudi le président de l'institution Jim Yong Kim, répétant que le rôle de sa banque n'était pas d'injecter des liquidités en Europe.

"Nous avons une expertise technique très spécifique qui peut être utilisée, et nous avons offert d'apporter cette assistance technique si les pays européens sont intéressés", a déclaré Jim Yong Kim, à l'occasion d'une visite à Pretoria, deuxième étape de sa tournée en Afrique.

"Notre rôle n'est pas d'injecter de grosses sommes d'argent dans l'économie européenne. Notre organisation soeur, le Fonds monétaire international, est beaucoup plus impliqué que nous dans cette région", a-t-il expliqué.

Jim Yong Kim, qui a pris la direction de la Banque mondiale en juillet, a affirmé par ailleurs qu'il n'avait nullement l'intention de réorienter la politique de son institution: "Je n'oserais jamais modifier une mission aussi importante et claire que la lutte contre la pauvreté et le développement de la prospérité, cette magnifique mission qui est la nôtre", a-t-il dit.

A Pretoria, il a rencontré le président sud-africain Jacob Zuma et plusieurs ministres, et rappelé que l'Afrique était un dossier essentiel pour lui: "C'est l'une de mes premières priorités, c'est pourquoi je suis venu sur le continent africain pour mon tout premier voyage de président de la Banque mondiale, de façon à ce que vous soyez assurés que, à tous les niveaux, je suis complètement engagé dans le succès et la croissance de l'Afrique".

La première étape de Jim Yong Kim l'avait conduit à Abidjan, où il a apporté son soutien au président Alassane Ouatarra.

jg-cpb/clr/jb

PLUS:afp