QUÉBEC - C'est aujourd'hui qu'était lancé la programmation 2012-2013 du Musée de la Civilisation en présence du directeur général de l'endroit, M. Michel Côté.

Axée sur les thèmes des références culturelles et de la création, les huit nouvelles expositions du Musée de la Civilisation s'intéressent une fois de plus à l'expression artistique des sociétés d'ici et d'ailleurs.

Cette saison, c'est l'exposition Paris : La Belle Époque qui s'inscrit comme la tête d'affiche de la programmation. Articulée autour des événements marquants des années 1890 à 1914 pour la Ville Lumière, Paris : La Belle Époque succède ainsi à Samouraï. Chef d'œuvres de la collection Ann et Gabriel Barbier-Muller (2012) et à Rome (2011), devenant ainsi l'exposition phare de l'été.

Pour l'automne, le Musée de la Civilisation mise sur l'exotisme avec Arts au Nigéria dans les collections françaises privés.Présentée à partir du 24 octobre, cette exposition présentera plus de 150 objets d'art en provenance de ce pays peu connu qui compte plus de 250 ethnies. « Ce sont des œuvres d'arts d'une beauté extrêmement, c'est assez émouvant », a laissé savoir M. Côté en ajoutant que la présentation de cette exposition n'aurait pas pu être possible sans l'étroite collaboration des collectionneurs avec lesquels le Musée a développé « un lien, une complicité ».

Toujours au rayon des découvertes artistiques venues d'ailleurs, E TÛ AKE - Māori Debout ouvrira ses portes au public à partir du 21 novembre. Engagée politiquement, et entièrement réalisée par ce peuple habitant la Nouvelle-Zélande, cette exposition se veut un reflet du fort désir d'indépendance des Maori. En tout, il sera possible d'observer plus de 155 trésors ancestraux, des objets contemporains et des œuvres d'arts liés à la culture maori.

Plus près de chez nous, trois expositions s'intéresseront à la culture québécoise cette année. Il y aura d'abord avec Le nom du lieu, signature du temps et de l'espace qui explore la riche histoire du Québec à travers la toponymie. Dès le 10 octobre, on pourra également voir Objets de référence, une collection d'objets fabuleux qui mettra en valeur la richesse et la diversité de la collection nationale. Et finalement, Destination Québec. Une histoire de tourisme regroupera affiches graphiques et publicitaires vantant les attraits de la belle province.

Côté pop culture, c'est sur les jeux vidéo qu'on mise cette année au Musée de la Civilisation avec une exposition en provenance du Grand Palais de Paris. Portrait de l'évolution des jeux vidéo des années 1970 à aujourd'hui, Une histoire de jeux vidéos sera présentée à partir du 24 avril sous une formule interactive qui permettra aux visiteurs d'essayer les différentes consoles et jeux qui ont marqué ce jeune média qui constitue de nos jours une industrie culturelle majeure.