NOUVELLES

Ferrer défait Tipsarevic en cinq manches et atteint les demi-finales à New York

06/09/2012 02:21 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - David Ferrer avait en quelque sorte besoin d'une pédicure de mi-match. Il semblait s'ennuyer quand son adversaire a demandé un temps mort médical. Il accusait alors un retard d'un bris en cinquième manche.

Finalement, l'infatigable Espagnol a été un peu meilleur, ce qui est souvent le cas lorsque le match dure aussi longtemps.

Ferrer, quatrième tête de série, a eu le dessus sur le Serbe Janko Tipsarevic, no 8, 6-3, 6-7 (5), 2-6, 6-3, 7-6 (4) en quatre heures et 31 minutes, jeudi. Il participera donc aux demi-finales des Internationaux des États-Unis pour une deuxième fois en carrière.

Alors que Ferrer accusait un retard de 4-1 au dernier set, Tipsarevic a chuté au sol en tentant de rejoindre un amorti et est resté étendu sur le terrain pendant quelques instants. Tipsarevic a ensuite demandé à un médecin de lui bander la cuisse droite.

Ferrer, qui avait aussi atteint les demi-finales à Flushing Meadows en 2007, a remporté ses quatre derniers matchs qui ont requis cinq manches.

Le match a pris fin quand Tipsarevic a envoyé un revers dans le filet. Ferrer a alors levé les bras au ciel et s'est laissé tomber sur les genoux. Les deux hommes se sont rejoints au filet et se sont fait une accolade.

Ce fut peut-être le meilleur du tournoi jusqu'ici, rempli de revirements de situation et de moments particuliers.

Ferrer affrontera en demi-finale le champion en titre Novak Djokovic. Ce dernier a vaincu en soirée le champion en 2009 Juan Martin del Potro 6-2, 7-6 (3), 6-4.

Le champion olympique Andy Murray et le finaliste à Wimbledon en 2010 Tomas Berdych — qui a éliminé Roger Federer en quatre manches — avaient obtenu leur laissez-passer pour les demi-finales mercredi.

Ferrer est donc le seul joueur toujours en lice à ne jamais avoir atteint la finale d'un tournoi du Grand Chelem.

Il a connu certains ennuis jeudi, dont une dispute à la suite d'une décision d'un juge de ligne au cinquième set, et des problèmes avec un orteil de son pied droit. Cela a forcé la présence d'un médecin au troisième set, qui a retiré la chaussure et la chaussette de Ferrer avant d'utiliser un coupe-ongle pour régler les choses.

Djokovic n'a pas eu autant de difficultés à passer à travers del Potro. Il a brillé en défensive, a trouvé les lignes toute la soirée et a finalement atteint les demi-finales d'un 10e tournoi du Grand Chelem d'affilée.

La rencontre a quand même été plus serrée que le pointage ne l'indique. Le deuxième set a duré à lui seul 84 minutes — 11 minutes de plus que Djokovic avait eu besoin pour gagner au premier tour la semaine dernière.

Plus tôt jeudi, Bob et Mike Bryan ont obtenu une chance de remporter un quatrième titre en double aux Internationaux des États-Unis.

Les Américains ont battu Aisam-ul-Haq Qureshi du Pakistan et Jean-Julien Rojer des Pays-Bas 6-3 et 6-4, jeudi.

Les Bryan seront à la recherche d'un 12 titre en Grand chelem, vendredi. Leurs rivaux seront Leander Paes et Radek Stepanek, qui ont progressé quand les Espagnols Marc Lopez et Marcel Granollers ont dû abandonner au premier set.

Lopez s'est blessé au mollet, et il retournera en Espagne pour y subir des tests. Lui et Granollers doivent jouer en double en coupe Davis contre les États-Unis, la semaine prochaine.

Chez les dames, Sara Errani et Roberta Vinci ont atteint la finale du double, au lendemain de leur duel italien en simple, en quarts de finale.

Errani et Vinci, championnes de Roland-Garris en double, cette année, ont battu les Espagnoles Nuria Llagostera Vives et Maria Jose Martinez Sanchez, 6-3 et 6-2.

Mercredi, Errani a infligé un revers de 6-2 et 6-4 à Vinci, devenant ainsi la première Italienne à atteindre une demi-finale new-yorkaise depuis 1968.

Les Italiennes affronteront en finale dimanche le duo tchèque d'Andrea Hlavackova et Lucie Hradecka. Ces dernières ont battu Hsieh Su-wei et Anabel Medina Garrigues 7-6 (2), 6-4.

Du côté du double mixte, la Russe Ekaterina Makarova et le Brésilien Bruno Soares ont remporté les grands honneurs du tournoi en battant en finale la Tchèque Kveta Peschke et le Polonais Marcin Matkowski 6-7 (8), 6-1, 12-10.

PLUS:pc