NOUVELLES
06/09/2012 10:15 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Egypte: 4 ex-responsables policiers acquittés après la mort de manifestants

Un tribunal égyptien a acquitté jeudi quatre anciens hauts responsables de la police accusés d'être impliqués dans le meurtre de manifestants pendant la révolte qui a renversé Hosni Moubarak début 2011.

Les attendus du jugement n'étaient pas immédiatement disponibles après l'annonce des relaxes.

Les quatre hommes, dont Farouk Lachine, ancien directeur de la sécurité du gouvernorat de Qalioubiya, au nord du Caire, étaient jugés pour meurtre de manifestants.

Selon l'enquête du Parquet, les quatre accusés avaient tenté d'empêcher les manifestants de participer au "Vendredi de la colère", le 28 janvier 2011. Vingt-sept personnes avaient été tuées et 40 blessées dans les heurts qui avaient suivi.

La journée du 28 janvier fut l'une des plus meurtrières du soulèvement qui fit officiellement quelque 850 morts en 18 jours.

La colère contre la brutalité de la police a alimenté les manifestations de masse contre le régime Moubarak.

L'ancien président et son ex-ministre de l'Intérieur Habib el-Adli ont tous deux été condamnés à la réclusion à perpétuité pour leur responsabilité dans la mort d'une partie des manifestants.

str-iba/cr/cco

PLUS:afp