NOUVELLES
06/09/2012 12:43 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Dolphins: les sorts de Tannehill et Philbin liés à compter de dimanche

DAVIE, États-Unis - En confiant le départ de dimanche à Houston à la recrue Ryan Tannehill, le nouvel entraîneur des Dolphins, Joe Philbin, veut établir les bases du succès en misant sur un jeune quart, comme beaucoup de ses confrères dans la NFL.

Pas moins de 10 quarts partants pour dimanche ont un an d'expérience ou moins dans la ligue, un sommet. Tannehill fait partie des cinq recrues qu'on lancera dans la mêlée à sa position.

«Peut-être que les entraîneurs veulent préparer le futur et permettre à un joueur de s'installer à long terme dans une position cruciale, a dit Philbin, lorsqu'interrogé sur cette vague de jeunes quarts partants. C'est une ligue où les résultats ne doivent pas tarder, que ça soit pour les joueurs ou les entraîneurs.»

Philbin est le septième entraîneur des Dolphins en huit ans, ce qui fait d'eux le club le plus volatile de la NFL à ce niveau. La même distinction peu enviable leur revient pour les quarts depuis 2000, alors que Tannehill sera le 17e à mener l'attaque depuis ce temps.

Les sorts de Philbin et Tannehill sont liés: si le jeune quart se développe rapidement, les Dolphins pourraient surpasser les attentes et stopper leur série de trois saisons avec une fiche négative (7-9, 7-9 et 6-10). Mais s'il ne livre pas la marchandise, le phénomènes des portes tournantes pourrait se perpétuer, pour lui et pour l'entraîneur.

«Je ne me soucie pas du passé, a dit Tannehill. J'essaie juste de m'occuper de ce que je peux contrôler dans le présent.»

Tannehill n'a amorcé que 19 matches comme quart avec Texas A&M. Au camp des Dolphins, il a néanmoins montré du leadership et est resté calme sous pression, en plus de montrer sa mobilité et son bras puissant.

L'entraîneur des Texans Gary Kubiak a connu Tannehill dans la NCAA, et il a bien étudié son jeu dans les matches préparatoires au mois d'août.

«Je n'ai aucun doute qu'il va devenir un joueur de très haut niveau, a dit Kubiak. Il est intelligent, il a beaucoup de talent et il se déplace très bien, des qualités que tout le monde recherche dans cette ligue. Je ne suis pas surpris de voir qu'il va commencer le premier match.»

Tannehill a battu Matt Moore pour le poste de numéro un, et Philbin dit que c'est en partie grâce à son attitude vis-à-vis de ses erreurs sur le terrain.

«Quand il revient au banc, il comprend bien ce qui s'est passé et pourquoi il a fait telle ou telle chose, dit Philbin. Il ne prend peut-être pas toujours la bonne décision mais ce qui nous donne confiance en lui, même s'il n'a pas fait tant de départs que ça avec les Aggies, c'est qu'il est très conscient de ce qui se passe autour de lui. Nous aimons sa façon de penser.»

PLUS:pc