Huffpost Canada Quebec qc

Amazon agrandit son Kindle Fire pour mieux concurrencer l'iPad

Publication: Mis à jour:
AMAZON KINDLE TOUCH
HuffPost

Le géant informatique américain Amazon a présenté jeudi une nouvelle version de sa tablette Kindle Fire, qui sera disponible en deux tailles afin de concurrencer un peu plus l'incontournable iPad d'Apple, et annoncé son lancement en Europe.

Le nouveau Kindle Fire HD existera dans le format standard de 7 pouces (17,8 centimètres de diagonale) de l'actuel Kindle Fire, ou en 8,9 pouces (22,6 cm).

A titre de comparaison, l'iPad est actuellement équipé d'un écran de 9,7 pouces (24,6 cm).

Les nouvelles tablettes auront un écran haute définition et pourront se connecter en wifi sur deux bandes de fréquences différentes, a précisé le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, lors d'une conférence de presse à Santa Monica, en Californie (ouest).

L'iPad aussi utilise deux bandes de wifi, mais M. Bezos a promis que la Kindle Fire HD serait "41% plus rapide" que la dernière génération de la tablette d'Apple.

Le modèle 7 pouces sera en vente à 199 dollars à partir du 14 septembre. Pour le grand format, il faudra attendre le 20 novembre et payer 299 dollars. Histoire de mettre encore un peu plus la pression sur Apple, Amazon prévoit aussi une version encore plus puissante de sa tablette grand format, compatible avec la téléphonie mobile de 4e génération (4G), pour 499 dollars, soit le prix d'un iPad de base.

Le Kindle Fire avait été lancé aux Etats-Unis au quatrième trimestre 2011. Amazon, qui n'a jamais publié les chiffres de ventes de ses tablettes, a affirmé la semaine dernière qu'il avait raflé 22% du marché américain des tablettes informatiques.

Cet automne, Amazon va par ailleurs lancer son Kindle Fire en Europe. Il y sera disponible en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en Espagne, y compris dans la plus petite des versions HD.

La nouvelle version "concurrencera plus directement les grands acteurs sur ce marché", a commenté Jeff Kaglan, un analyste spécialisé dans les technologies, pour qui Amazon "attirera davantage de consommateurs qui sinon auraient choisi une tablette comme l'iPad".

L'appareil "n'est pas encore un iPad", mais "s'en rapproche", estime l'analyste. "Son prix est plus bas, donc le Kindle va rester un concurrent fort sur ce créneau en expansion."

Les ventes mondiales de tablettes devraient dépasser les 100 millions d'unités cette année, selon des estimations récentes du cabinet ABIresearch.

Le marché est pour l'instant largement dominé par Apple: sur les 25 millions de tablettes vendues au deuxième trimestre, 17 millions étaient des iPad. Mais la concurrence s'intensifie, avec notamment l'arrivée cette année de produits conçus par Google (Nexus) et Microsoft (Surface).

Amazon a fait le pari de baisser ses prix et de se rattraper sur les produits liés comme les livres électroniques ou les abonnements pour regarder des films ou des séries en streaming.

"Nous voulons gagner de l'argent quand les gens utilisent nos appareils, pas quand ils les achètent", a expliqué M. Bezos. "Si quelqu'un achète un de nos appareils et le pose sur une étagère sans jamais l'utiliser, nous ne méritons pas de gagner de l'argent".

Globalement, "nous avons la meilleure tablette, à n'importe quel prix", a-t-il assuré.

Parallèlement au lancement du Kindle Fire HD, Amazon élargit sa gamme de liseuses. Il a présenté jeudi la Kindle Paperwhite, disposant d'un éclairage intégré comme les Nook du libraire Barnes & Noble. Elle sera en magasins le 1er octobre, avec un prix de base de 119 dollars (179 dollars pour une version 3G).

Amazon va aussi baisser le prix de sa liseuse la plus basique, la Kindle Touch, de 79 à 69 dollars.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
La tablette
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction