NOUVELLES
06/09/2012 11:51 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Accusé de conflit d'intérêts, le maire de Toronto attend le verdict

TORONTO - Le sort du maire de Toronto Rob Ford, accusé de conflit d'intérêts, est maintenant entre les mains du juge ontarien Charles Hackland.

Les avocats des deux parties ont conclu jeudi leurs arguments lors du procès du controversé maire. Le juge a fait savoir qu'il devrait être en mesure de rendre un verdict bientôt.

S'il est reconnu coupable, le maire Ford pourrait être chassé de l'hôtel de ville et interdit de se présenter à des élections municipales pendant sept ans.

M. Ford est accusé de s'être mis en conflit d'intérêts lorsqu'il a livré un discours et participé à un vote du conseil municipal, en février dernier, pour empêcher l'adoption d'une recommandation visant à ce qu'il rembourse des dons sollicités à l'aide de son papier à en-tête officiel pour sa fondation privée en faveur du football pour les jeunes.

Le maire a dit croire qu'il y avait seulement conflit d'intérêts lorsque la Ville et le conseiller fautif pouvaient en bénéficier.

PLUS:pc