NOUVELLES

Syrie: Washington porte son aide humanitaire à plus de 100 millions USD

05/09/2012 09:43 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi qu'ils portaient leur aide humanitaire en Syrie et dans les pays frontaliers à plus de 100 millions de dollars, soulignant que pour le seul mois d'août plus de 100.000 Syriens avaient fui leur pays.

"Pour tenter de répondre aux besoins humanitaires croissants, le patron de l'agence fédérale américaine d'aide au développement USAID, Rajiv Shah, a annoncé en Jordanie une aide supplémentaire américaine de 21 millions de dollars pour le Programme alimentaire mondiale (PAM) de l'ONU", selon un communiqué du département d'Etat.

Sur cette nouvelle enveloppe, "14,3 millions de dollars sont destinés aux "populations touchées par le conflit en Syrie et 6,7 millions pour les Syriens réfugiés dans les pays voisins".

Ces 21 millions de dollars viennent s'ajouter aux 82 millions que Washington avait prévu d'affecter, si bien que "les Etats-Unis apportent plus de 100 millions de dollars (103 millions précisément, Ndlr) d'assistance humanitaire à la fois en Syrie et dans les pays voisins", s'est félicitée la diplomatie américaine.

Un responsable du département d'Etat avait affirmé fin août à Paris que la crise humanitaire en Syrie était l'une des pires au monde.

Washington a rappelé mercredi que "2,5 millions de personnes avaient besoin d'assistance en Syrie et que 1,2 million avaient été forcées de se déplacer dans leur pays".

Pour le seul mois d'août, "plus de 100.000 réfugiés ont afflué vers les pays voisins, menaçant leurs capacités d'accueil", relève le département d'Etat, qui "salue la générosité de la Turquie, de la Jordanie, du Liban et de l'Irak pour avoir aidé quelque 240.000 réfugiés syriens".

Refusant toute aide militaire directe et toute intervention armée en Syrie, les Etats-Unis s'en tiennent à une assistance humanitaire, portée donc à 103 millions de dollars, et à une "aide non létale" (équipements de communications, formation ...) de quelque 25 millions de dollars pour l'opposition syrienne sur le terrain.

nr/bdx

PLUS:afp