NOUVELLES
05/09/2012 03:26 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Soutien arabe au projet palestinien pour un statut d'Etat non membre à l'ONU

Les pays arabes soutiennent le projet palestinien de demander le statut d'Etat non membre à l'ONU à l'occasion de la prochaine Assemblée générale des Nations unies à partir de la mi-septembre à New York, a annoncé le secrétaire général de la Ligue arabe au Caire.

Il a été décidé de "soutenir la requête de la Palestine d'obtenir le statut d'Etat non membre à l'ONU du fait de la difficulté d'obtenir le statut de membre à part entière, qui requiert l'accord du Conseil de sécurité", a déclaré à la presse Nabil al-Arabi à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères arabes en présence du président palestinien Mahmoud Abbas.

"De nombreux Etats ont eu ce statut, comme la République fédérale d'Allemagne (RFA) et la République démocratique d'Allemagne (RDA), qui l'ont gardé longtemps", a-t-il rappelé, ajoutant qu'il ne s'agissait pas "d'un statut définitif".

"Nous espérons que les circonstances permettront que la Palestinienne devienne membre à part entière", a-t-il insisté.

Le 4 août, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, avait indiqué que le président Abbas présenterait sa requête le 27 septembre, le jour où il doit prendre la parole devant l'Assemblée générale de l'ONU.

Le négociateur palestinien Saëb Erekat a pour sa part affirmé récemment que la requête serait présentée par le secrétaire général de la Ligue arabe au cours des travaux de l'Assemblée générale de l'ONU.

Les Palestiniens escomptent recueillir le soutien de "plus de la moitié" des 193 Etats membres de l'ONU.

En septembre 2011, M. Abbas avait déployé de grands efforts pour obtenir un statut de membre à part entière de l'ONU pour la Palestine, mais la demande n'avait jamais été présentée au Conseil de sécurité de l'ONU, où les Etats-Unis avaient prévenu qu'ils y mettraient leur veto.

str-mon/feb/fc

PLUS:afp