NOUVELLES
05/09/2012 07:06 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Pour Mitt Romney, l'Amérique "n'est pas mieux lotie qu'il y a quatre ans"

Le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney a affirmé mercredi que les Américains n'étaient aujourd'hui pas mieux lotis que quatre ans plus tôt, dans une nouvelle attaque contre son rival Barack Obama.

Lors de la convention démocrate, qui se déroule à Charlotte, en Caroline du Nord (sud-est), "on n'a entendu personne se lever et dire que les gens étaient mieux lotis aujourd'hui qu'il y a quatre ans", a déclaré Mitt Romney à West Lebanon, dans le New Hampshire (nord-est): "Ils ne peuvent pas vraiment le dire, pas en toute honnêteté".

Après le discours de Michelle Obama, largement loué par la presse, et alors que le toujours populaire ancien président Bill Clinton devait prendre la parole mercredi soir à Charlotte, Mitt Romney a répété ses critiques à l'encontre de son rival, qu'il rend responsable du chômage persistant et de l'endettement du pays.

"Nous sommes passés de 10.000 milliards de dollars (de dette) que le président a hérité de ses prédécesseurs à 16.000 milliards", s'est insurgé le républicain. "Un Américain sur six vit désormais dans la pauvreté. Il n'est pas possible que (Obama) fasse oublier ces chiffres avec l'idée que l'Amérique est mieux lotie maintenant, elle n'est pas mieux lotie."

Interviewé par une antenne locale de la chaîne américaine Fox News, Mitt Romney a mis en garde les électeurs: "La période écoulée (depuis quatre ans) n'a pas été bonne pour les Américains. Ceux qui veulent lui (à Barack Obama) redonner une chance d'essayer encore feraient, à mes yeux, une grave erreur".

"Sa politique ne convient pas si l'on veut que la classe moyenne s'élargisse avec plus d'emplois et des salaires plus importants", a poursuivi le candidat républicain.

Mais quand il a été interrogé sur le discours de la First Lady, beaucoup plus populaire que son mari, M. Romney a préféré botter en touche.

"Je ne l'ai pas vu, et je ne vais certainement pas faire de commentaires sur un discours de la Première dame, si ce n'est que je la respecte et que je pense que c'est une personne adorable et une bonne mère de famille".

mlm/sat/mdm

PLUS:afp