NOUVELLES

Nouvelle-Écosse: l'usine NewPage a besoin de réparations de 2 millions $

05/09/2012 03:01 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

SYDNEY, N.-É. - Des documents déposés devant un tribunal de la Nouvelle-Écosse indiquent qu'on devra faire des réparations de 2 millions $ à l'usine de papier NewPage, au Cap Breton, avant de pouvoir rouvrir.

L'affidavit déposé à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse affirme que l'interruption pour entretien qui devait avoir lieu à la fin du mois de septembre 2011 a été annulée quand l'usine déficitaire a été fermée et mise en vente.

Le directeur de la restructuration, Peter Wedlake, ajoute que l'acheteur potentiel de l'usine — Pacific West Commercial — estime que les réparations doivent être effectuées rapidement pour empêcher la perte d'éventuelles commandes.

L'affidavit précise que ces réparations seront essentiellement financées à même un fonds mis sur pied par le gouvernement provincial.

De son côté, Pacific West a prévenu n'avoir aucune intention d'aller de l'avant avec la transaction si une entente complexe d'alimentation en électricité n'est pas conclue avec Nova Scotia Power.

On ne sait pas à quel moment l'Agence du revenu du Canada se prononcera dans ce dossier.

PLUS:pc