NOUVELLES
05/09/2012 03:25 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Nigeria: la compagnie aérienne Dana Air retrouve sa licence d'exploitation

La compagnie aérienne nigériane Dana Air a retrouvé mercredi sa licence d'exploitation, suspendue le 5 juin après l'accident d'un de ses avions qui s'était écrasé sur un quartier de Lagos, tuant au moins 159 personnes, l'une des pires catastrophes aériennes de l'histoire du pays.

"Le gouvernement fédéral a levé la suspension des opérations de Dana Airlines," a indiqué le ministre de l'Aviation Joe Obi dans un communiqué.

"Cette décision fait suite à un examen technique, opérationnel et financier rigoureux", a-t-il ajouté. La compagnie "est maintenant libre de reprendre ses opérations".

Lors de l'accident en juin, les deux moteurs de l'avion étaient tombés en panne lors de la descente sur Lagos et l'avion s'était écrasé sur un quartier proche de l'aéroport.

Les autorités nigérianes avait suspendu immédiatement la licence de la compagnie, annonçant un audit de toute la flotte de Dana Air. Mais la compagnie avait repoussé les accusations de négligence.

La compagnie appartient à une famille d'origine indienne qui possède le conglomérat Dana, présent également dans la mécanique, les produits laitiers et la chimie.

La compagnie Dana a été fondée en 2008, profitant d'un boom du transport aérien à l'époque, et elle étendu son réseau depuis, selon son site internet.

Avant cet accident, Dana était l'une des compagnies nigérianes les plus populaires, avec un trafic important sur la liaison Abuja-Lagos.

L'accident du McDonnell Douglas-83 en juin est le plus grave au Nigeria depuis 1992, où un C-130 militaire s'était écrasé après son décollage à Lagos, tuant 200 personnes.

ola-bs/aub/de

PLUS:afp