NOUVELLES
05/09/2012 04:40 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Le FMI débloque un nouveau prêt de 920 millions d'euros pour l'Irlande

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé mercredi le versement d'un prêt de 920 millions d'euros à l'Irlande dans le cadre du plan d'aide de 23,5 milliards d'euros accordé au pays en décembre 2010 pour lui éviter la faillite, selon un communiqué du FMI.

Après avoir évalué la situation économique de l'Irlande, le conseil d'administation du FMI a autorisé le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide, la huitième depuis le lancement du programme, portant à 19,1 milliards d'euros le montant des prêts accordés par le Fonds au pays, d'après ce communiqué.

"En dépit de vents contraires considérables alimentés par les perspectives économiques de la zone euro, les autorités irlandaises ont tout fait pour appliquer le programme économique" exigé en contrepartie du plan d'aide, s'est félicité le Fonds, notant que l'objectif d'un déficit à 8,6% du produit intérieur brut (PIB) restait "sur les rails".

L'Irlande, dont les banques avaient été durement frappées par la crise financière, avait dû demander fin 2010 une aide à ses partenaires européens et au FMI qui lui avaient accordé une ligne de crédit d'un montant total de 85 milliards d'euros, assorties de conditions draconiennes.

Contrairement à la Grèce et au Portugal, les deux autres pays de la zone euro placés sous l'assistance financière de l'UE et du FMI, l'Irlande a renoué avec la croissance, qui reste toutefois fragile.

"La reprise économique est timide et le taux de chômage beaucoup trop élevé", a mis en garde le numéro deux du FMI, David Lipton, cité dans le communiqué.

jt/sl/lor

PLUS:afp