NOUVELLES

La part de marché de RIM s'est effondrée à 4,8 pour cent au 2e trimestre

05/09/2012 11:12 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - La part de marché contrôlée par l'entreprise canadienne Research in Motion (TSX:RIM) s'est effondrée de plus de la moitié au deuxième trimestre, indiquent des données rendues publiques mercredi par la firme de recherche IDC.

IDC précise que RIM a vendu 7,4 millions de téléphones intelligents BlackBerry au deuxième trimestre, ce qui lui confère une part de marché évaluée à 4,8 pour cent.

Au même moment l'an dernier, la part de marché contrôlée par RIM s'élevait à 11,5 pour cent.

En comparaison, ce sont 104,8 millions de téléphones intelligents utilisant le système d'exploitation Android qui ont trouvé preneur pendant cette période, ce qui correspond à une part de marché de 68,1 pour cent comparativement à 46,9 pour cent il y a un an.

De plus, 26 millions de téléphones iPhone ont été écoulés au deuxième trimestre, ce qui confère à Apple une part de marché de 16,9 pour cent, en recul par rapport à celle de 18,8 pour cent atteinte l'an dernier.

Quelque 5,4 millions de téléphones intelligents utilisant le système d'exploitation Windows de Microsoft ont été vendus, pour une part de marché en hausse à 3,4 pour cent par rapport à celle de 2,3 pour cent décelée l'an dernier.

Apple pourrait dévoiler la nouvelle version du iPhone la semaine prochaine. La finlandaise Nokia a tenté de damer le pion à sa rivale, mercredi à New York, en dévoilant les premiers téléphones à utiliser la nouvelle version de Windows.

Le modèle le plus sophistiqué est le Lumia 920, qui en plus d'utiliser Windows 8 est équipé d'une lentille qui compense pour le tremblement des mains lors de la prise de photos et de vidéos. Le téléphone peut aussi être rechargé sans fil. Un autre téléphone, le Lumia 820, n'est pas équipé de cette lentille spéciale mais son apparence peut être personnalisée par l'utilisateur.

Nokia occupe le troisième rang mondial dans ce secteur, derrière Samsung et Apple. Sa part de marché a touché un sommet de 40 pour cent en 2008, mais avait fondu à 29 pour cent en 2011. Elle devrait reculer encore davantage cette année.

En juin dernier, Research in Motion a annoncé que son nouveau téléphone BlackBerry 10 ne sera pas prêt avant l'an prochain. Cela signifie que l'entreprise ontarienne ne sera pas en mesure de rivaliser avec les nouveaux appareils iPhone et Android attendus cet automne, et qu'elle devra en plus affronter les téléphones utilisant la nouvelle version de Windows.

PLUS:pc