NOUVELLES

Irak: des élus américains inquiets du survol d'avions iraniens pour Damas

05/09/2012 05:15 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Trois sénateurs américains ont exprimé mercredi leur inquiétude au Premier ministre irakien Nouri al-Maliki au sujet du survol de l'Irak par des appareils iraniens à destination de la Syrie, affirmant qu'ils transportent des armes.

Dans un article publié mercredi, le quotidien New York Times affirme qu'après une interruption de plusieurs mois, l'Iran emprunte de nouveau l'espace aérien irakien pour fournir des armes au régime de Bachar al-Assad.

Se faisant l'écho de ces informations, les sénateurs John McCain, Lindsey Graham et Joe Lieberman, en visite à Bagdad, ont fait part de leur "préoccupation" au Premier ministre et au ministre des Affaires étrangères Hoshyar Zebari, selon M. Lieberman.

L'Iran a assuré à M. Maliki que les avions transportaient du matériel humanitaire, ont indiqué à la presse les élus qui estiment, eux, qu'il s'agit de cargaisons d'armes.

"Nous devrions présenter autant de preuves que possible (à M. Maliki) que ces avions iraniens transportent des cargaisons qui permettent à Assad de tuer son propre peuple", a déclaré M. Lieberman.

John McCain a assuré qu'il s'agissait d'une "violation d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU", sans préciser laquelle.

L'élu républicain estime que les vols ont repris après le spectaculaire attentat du 18 juillet à Damas qui avait tué trois hauts responsables syriens, dont le beau-frère du président syrien, Assef Chawkat, et le ministre de la Défense, Daoud Rajha.

En mars, l'Irak avait prévenu l'Iran qu'il ne tolèrerait pas le passage sur son territoire ou son espace aérien d'armes destinées à la Syrie, après que Washington l'eut mis en garde.

Les Etats-Unis estimaient que les appareils pourraient transporter des d'armes, malgré les assurances de Téhéran qui parlait d'aide humanitaire.

psr/gde/vl

PLUS:afp