NOUVELLES
05/09/2012 06:57 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Federer dominé

Roger Federer a vécu une première, mercredi soir, à New York. Il n'avait jamais perdu en soirée aux Internationaux des États-Unis en 22 rencontres. C'est maintenant chose faite.

Le Tchèque Tomas Berdych s'est offert le numéro 1 mondial en quatre manches de 7-6 (7/1), 6-4, 3-6 et 6-3. Et il aurait bien pu régler le tout en trois manches seulement.

Berdych avait le bris d'avance en troisième manche avant de voir Federer se rebeller un brin et remporter cinq jeux de suite pour éviter le blanchissage.

Mais Berdych avait des références. Il a fait le coup à Federer en quarts de finale à Wimbledon en 2010. Il s'était d'ailleurs servi de cet élan pour atteindre la finale face à Nadal, son meilleur résultat en tournoi du grand chelem.

Si le grand Tchèque a tremblé une première fois en apercevant le fil d'arrivée en troisième manche, il n'allait certainement pas se laisser prendre au jeu une à nouveau.

Au service à 3-4 en quatrième manche, le Suisse a vu Berdych déployer son arsenal des grandes occasions pour briser son adversaire et servir pour le match. En un éclair, le 7e joueur mondial alignait quatre points de suite. Jeu, manche et match, Berdych.

C'est une cinquième victoire en 16 confrontations contre Federer.

Le jeu erratique du Suisse (40 fautes directes) l'aura coulé. De son côté Berdych a été un exemple de régularité avec 30 coups gagnants contre seulement 21 fautes directes.

L'athlète de 26 ans affrontera maintenant la 3e tête de série à Flushing Meadows en demi-finales, l'Écossais Andy Murray.

Pas de problème pour Djoko

Novak Djokovic (no 2) a accédé mercredi aux quarts de finale des Internationaux des États-Unis après l'abandon du Suisse Stanislas Wawrinka (no 18).

Le Serbe menait 6-4, 6-1, 3-1 lorsque son adversaire s'est retiré.

Le « Djoker » a eu de la difficulté à boucler la première manche, son adversaire comblant un bris de retard à deux occasions. À partir de la deuxième manche, l'issue de la rencontre ne faisait plus aucun doute.

Wawrinka boisait ses revers et éparpillait ses coups droits avec régularité. Le Suisse a d'ailleurs fait venir le soigneur avant de mettre un terme à la rencontre, évoquant un mal inconnu.

Djokovic rencontrera l'Argentin Juan Martin Del Potro, tombeur de l'Américain Andy Roddick pour tenter d'atteindre les demi-finales du dernier tournoi du grand chelem de la saison pour la 6e fois d'affilée.

Murray a eu chaud

Le temps de deux manches, Andy Murray s'est payé une petite frayeur, mercredi.

Mené 3-6, 1-5 par le Croate Marin Cilic en quarts de finale, Murray a renversé la vapeur au dernier instant pour filer vers une victoire en quatre manches.

Il a dû briser Cilic à deux reprises quand celui-ci servait pour une avance de deux manches à zéro et finalement remporter la deuxième manche.

Le Croate s'est effondré après ce revirement et Murray accède en demi-finales grâce à une victoire de 3-6, 7-6 (7/4), 6-2 et 6-0.

Il a gagné 18 des 21 derniers jeux du match.

Autre résultat - Huitièmes de finale

  • Janko Tipsarevic (SRB/no 8) bat Philipp Kohlschreiber (GER/no 19) 6-3, 7-6 (7/5), 6-2

PLUS: