NOUVELLES

Espagne: Casillas et Xavi remportent le prix Prince des Asturies des sports

05/09/2012 08:35 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Amis d'enfance évoluant dans deux clubs "ennemis", Iker Casillas, du Real Madrid et Xavi Hernandez du FC Barcelone ont remporté mercredi le prix espagnol Prince des Asturies des sports 2012 pour avoir su s'élever au-dessus "de la grande rivalité" de leurs équipes.

Les deux joueurs "symbolisent les valeurs de l'amitié et de la camaraderie au-delà de la grande rivalité de leurs équipes respectives", a expliqué le jury réuni à Oviedo, dans le nord de l'Espagne.

Joseph Blatter, président de la Fifa, a salué de son côté dans un communiqué "un prix totalement mérité pour ces deux grands joueurs, qui sont aussi un exemple pour la jeunesse sur le terrain et en dehors."

Casillas, 31 ans, gardien du Real Madrid et de l'équipe d'Espagne et Xavi, 32 ans, milieu de terrain du Barça de la Roja, sont amis depuis leurs premiers pas sur les terrains de foot.

Leur amitié est souvent désignée comme étant l'un des ciments unissant l'équipe d'Espagne, où évoluent joueurs du Barça et du Real Madrid, ce lien permettant d'amoindrir la tension lors des matchs opposant leurs deux clubs, de véritables évènements en Espagne à chaque "Clasico".

"C'est la reconnaissance de notre travail, d'une génération de footballeurs, d'une amitié de 15 ans où nous avons évolué ensemble en sélection espagnole, junior puis nationale", a réagi Xavi mercredi, s'exprimant à Madrid devant les médias aux côtés de son équipier sous le maillot espagnol.

"C'est peut-être notre tour d'être ici, d'être visible mais il y a beaucoup de joueurs derrière nous qui ont su aplanir" les tensions, a ajouté Iker Casillas.

"Au final c'est le travail d'un groupe qui est ensemble depuis très longtemps et sait qu'il a devant lui une période spectaculaire pour continuer à écrire une page d'histoire", a ajouté le capitaine de La Roja.

La fondation Prince des Asturies décerne chaque année huit prix: communication et humanités, recherche scientifique et technique, sciences sociales, arts, lettres, coopération internationale, concorde et sports, dotés chacun de 50.000 euros.

En 2011, c'est l'athlète éthiopien Haile Gebreselassie, détenteur du record du monde du marathon (2h03:59.), qui avait été récompensé pour son "excellence, à la fois sportive et humaine" et en 2010, la sélection espagnole de football, championne du monde en Afrique du Sud.

apa/elc/ib/pgr/smr

PLUS:afp