NOUVELLES

Contador prend les devants à la Vuelta, où Rodriguez glisse au 3e rang

05/09/2012 11:57 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

CAMALENO, Espagne - L'Espagnol Alberto Contador est passé aux commandes de la Vuelta, mercredi, après avoir remporté la 17e étape entre Santander et Fuente De, sur 187,3 km.

Contador a prévalu après une échappée audacieuse d'une cinquantaine de km avant la conclusion en montagne, devançant de peu son compatriote Alejandro Valverde et le Colombien Sergio Henao.

«Je devais prendre un risque. Mes instincts ont pris le dessus et j'ai attaqué», a confié Contador, qui a transformé un déficit de 28 secondes, derrière Joaquin Rodriguez, en avance d'une minute et 52 secondes sur Valverde.

Contador a terminé deux minutes et 38 secondes avant Rodriguez, qui a glissé en troisième position au classement général, derrière Valverde. L'Espagnol Rodriguez avait le maillot rouge du meneur depuis la quatrième des 21 étapes.

Contador a signé un chrono de 4:29:20 le rapprochant d'un deuxième titre en Vuelta, après celui de 2008. Il a terminé au début août de purger une suspension pour dopage.

Contador a commencé à prendre ses distances en avant-dernière montée, au Collado de la Hoz. Il a pris près de 30 secondes d'avance sur Rodriguez après 20 km, a porté la priorité à une minute, sur les 10 km suivants, puis a rassemblé ses forces à la fin.

«C'était fou d'attaquer si tôt parce que c'était tellement serré, dit Contador. C'est une journée dont tout le monde va se rappeler.»

Contador, 30 ans, a perdu ses titres du Tour de France de 2010 et du Giro de 2011, après qu'on ait découvert du clenbutérol dans son système, dans un échantillon pris en Grande boucle.

Jeudi, la 18e étape s'étendra sur 204,5 km, d'Aguilar de Campoo à Valladolid. La plus longue tranche de la Vuelta devrait favoriser les sprinteurs. La 67e présentation de la course se terminera dimanche, à Madrid.

PLUS:pc