NOUVELLES
05/09/2012 04:06 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Ban Ki-moon critique les "lourdes peines" infligées aux opposants bahreïnis

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a critiqué mercredi les "lourdes peines" infligées à des opposants bahreïnis et a demandé aux autorités de l'émirat de leur assurer un procès en appel équitable.

Selon son porte-parole Martin Nesirky, M. Ban "s'inquiète des lourdes peines", dont des condamnations à la prison à perpétuité, infligées à des opposants ayant joué un rôle de premier plan dans le soulèvement de 2011.

Il "demande instamment aux autorités bahreïnies d'autoriser tous les condamnés à exercer leur droit de faire appel" et les invite à nouveau à respecter les droits de l'homme, "y compris le droit à un procès équitable et la liberté d'expression et de rassemblement pacifique".

Le secrétaire général réaffirme aussi la nécessité d'un "dialogue national global et significatif qui tienne compte des légitimes aspirations de tous les Bahreïnis".

La cour d'appel de Bahreïn avait confirmé mardi de lourdes peines pour 13 opposants ayant joué un rôle de premier plan dans le soulèvement de 2011 dirigé par des chiites, majoritaires dans le pays, contre la monarchie sunnite.

Sept des opposants, dont le militant des droits de l'Homme Abdel Hadi al-Khawaja, ont été condamnés à la perpétuité.

avz/mdm

PLUS:afp