NOUVELLES

Badminton: Polii et Jauhari suspendues pour 4 mois en lien au scandale olympique

05/09/2012 11:02 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

JAKARTA, Indonésie - L'équipe féminine la mieux classée du badminton indonésien a été suspendue pour quatre mois par sa fédération nationale, mercredi, en lien au scandale survenu aux Jeux olympiques de Londres.

Greysia Polii et Meiliana Jauhari ont été disqualifiées, comme deux équipes sud-coréennes et les championnes mondiales, de la Chine, pour avoir tenté de perdre en phase de groupe, au tournoi olympique. Elles voulaient avoir la tâche plus facile lors de la ronde éliminatoire.

Yacob Rusdianto, secrétaire général de la fédération indonésienne, a dit que la même sanction a été imposée à l'entraîneur Paulus Firman. On ne verra pas Polii, Jauhari ou Firman en tournoi national ou international avant le 3 décembre.

Polii et Jauhari, classées au 14e rang mondial, vont rater l'Omnium de leur pays et des compétitions au Japon et en Chine.

Sur le site Internet de la fédération nationale, Jauhari dit qu'elle et Polii acceptent la décision et souhaitent ne plus voir d'incidents de ce genre à l'avenir. La native de Jakarta a ajouté qu'elles vont se consacrer à l'entraînement pour s'améliorer en vue de leur retour au jeu.

Rusdianto a réitéré son soutien à l'idée que les futurs Jeux retournent à une formule d'élimination directe dès le départ. La Fédération internationale de badminton va se pencher sur la question en novembre.

Les Sud-Coréennes ont été suspendues pour six mois par leur fédération. Yu Yang, l'une des Chinoises impliquées, a choisi de prendre sa retraite. Elle a remporté l'or en double à Pékin en 2008, avec Du Jing.

PLUS:pc