NOUVELLES

Rodriguez se dit confiant de résister à Contador et de remporter la Vuelta

04/09/2012 11:48 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

MADRID - L'Espagnol Joaquin Rodriguez, qui mène la Vuelta, se dit confiant de pouvoir résister à Alberto Contador lors des cinq étapes restantes, ce qui lui donnerait une première victoire dans une course majeure.

Rodriguez a 28 secondes d'avance sur son compatriote, après 16 étapes. Le coureur de 33 ans a gagné en confiance en battant Contador en rude montagne, lundi. Il relate aussi qu'il a contenu les attaques de ce dernier tout au long de la Vuelta.

«L'étape de lundi a assurément été la plus dure et d'être passé au travers m'a beaucoup aidé, a dit Rodriguez. C'est dur à croire de me voir en tête à la deuxième journée de repos, surtout après le contre-la-montre. J'ai pris confiance en moi et je résiste à Alberto depuis le début, mais le connaissant, je sais qu'il peut encore gagner.»

Contador dit que sa condition physique n'est pas optimale à cause de la suspension pour dopage qu'il a fini de purger au début août.

«C'est sûr que je ne suis pas au sommet de ma forme. Il me manque de la puissance, a dit Contador, qui a remporté deux fois le Tour de France. Je réalise à quel point ça va être difficile de gagner.»

Il voit l'étape montagneuse de samedi comme sa dernière chance de gagner la Vuelta une deuxième fois, après le triomphe de 2008.

«C'est compliqué parce qu'il ne reste plus beaucoup de terrain à franchir, a mentionné Contador, 30 ans. Ce n'est pas comme au Tour de France de l'an dernier, alors qu'il y avait des montagnes et un contre-la-montre dans la dernière semaine. Il n'y pas autant de possibilités ici mais il reste l'étape de samedi, et je vais tout donner.»

La journée de mardi en est une de repos avant la 17e étape de mercredi, sur 187 km. Les coureurs partiront de Santander pour terminer à Fuente De, en montagne. La 67e présentation de la Vuelta se terminera dimanche, à Madrid.

PLUS:pc