NOUVELLES

Première incursion de Target au Québec

04/09/2012 10:20 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

Un an après avoir affiché son intention de percer le marché québécois, l'entreprise américaine Target fait sa première incursion dans la Belle Province.

L'entreprise, qui compte près de 2000 points de vente aux États-Unis, veut se servir de la mode et du design pour gagner le coeur des Québécois.

Pour sa première apparition publique, Target n'a rien laissé au hasard. Elle a profité de la Semaine de mode de Montréal en aménageant une salle aux couleurs de l'entreprise, une stratégie appréciée par les acteurs de l'industrie de la mode.

Le coprésident de Sensation Mode, Jean-François Daviau, affirme avoir été surpris lorsque les responsables de Target l'ont contacté il y a un an pour « tenter de comprendre l'industrie » ainsi que « la culture et le travail des créateurs ».

Et c'est là le coeur de la stratégie de l'entreprise américaine, qui souhaite ouvrir au moins 125 succursales au Canada en 2013.

Le chef des relations publiques à Target Canada, Sébastien Bouchard, explique que la chaîne de magasins souhaite créer « un lien spécial avec la communauté de la mode de Montréal et du Québec ».

Target entend mettre à profit une approche qui a fait son succès : la recherche d'évènements-clés et les partenariats avec les vedettes.

L'entreprise américaine souhaite conclure des ententes avec des créateurs québécois et favoriser l'émergence de nouveaux talents. Target songe également à s'associer avec Fondation mode afin d'offrir des bourses d'études aux étudiants qui souhaitent parfaire leur éducation à l'étranger.

Quoi qu'il en soit, l'arrivée de Target dans le paysage québécois risque assurément de provoquer des remous, notamment chez les détaillants du secteur de la mode.

Selon la directrice de Cercle Omer DeSerres, Louise Faubert, il ne fait aucun doute qu'avec les importants moyens financiers dont dispose Target, les petits détaillants québécois devront revoir leur stratégie.

PLUS: