NOUVELLES

Obama dit que son bilan économique est "insuffisant", sarcasmes républicains

04/09/2012 11:07 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

Le président des Etats-Unis Barack Obama a reconnu que son bilan économique était "insuffisant", s'attirant les sarcasmes de ses adversaires républicains mardi, le jour même de l'ouverture à Charlotte de la convention démocrate qui va l'investir.

M. Obama a accordé un entretien à la télévision locale KKTV du Colorado (ouest) dimanche et cette dernière l'a diffusé lundi soir.

Interrogé sur la note qu'il se donnerait sur sa gestion de l'économie, M. Obama a répondu: "Je dirais insuffisant".

Le président, qui fait campagne à un rythme soutenu en vue de la présidentielle du 6 novembre où il sera opposé au républicain Mitt Romney, a immédiatement ajouté que "les mesures que nous avons prises pour sauver le secteur automobile, pour faire en sorte que les études supérieures soient plus accessibles, pour investir dans les énergies propres (...), ce sont des choses dont nous allons avoir besoin pour une croissance à long terme".

Le camp de M. Romney a immédiatement saisi cette occasion. "Après quatre ans de présidence, c'est insuffisant? Le président demande aux gens d'être patients?", s'est interrogé le colistier du candidat républicain, Paul Ryan, mardi matin sur la chaîne CBS.

Fidèle à la ligne d'attaque des républicains selon laquelle M. Obama a fait preuve d'incompétence dans sa gestion de l'économie, M. Ryan a remarqué que "nous ne créons pas d'emplois au rythme où nous devrions, loin de là".

Le chômage touche actuellement 8,3% de la population active aux Etats-Unis, contre 5% avant la récession de 2007-2009, et la Maison Blanche elle-même ne prévoit pas de baisse de ce taux sous la barre des 8% avant la présidentielle, le gros point noir du bilan de M. Obama.

Cette controverse fait surface au moment où les républicains recyclent une question de Ronald Reagan face à Jimmy Carter qui avait fait mouche en 1980: "Etes-vous dans une meilleure situation qu'il y a quatre ans?", avait demandé Reagan, qui avait ensuite privé M. Carter, un démocrate, d'un second mandat.

M. Obama faisait campagne mardi dans l'Etat de Virginie (est) et était attendu mercredi à Charlotte (Caroline du Nord, sud-est).

tq/lb/bdx

PLUS:afp