NOUVELLES

Obama défend sa vision économique après avoir reconnu un bilan "insuffisant"

04/09/2012 02:07 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

Barack Obama a défendu mardi sa vision afin de faire croître l'économie après s'être attiré les foudres des républicains pour avoir reconnu que son bilan en la matière était "insuffisant", à quelques heures de l'ouverture de la convention démocrate.

Effectuant mardi à Norfolk en Virginie (est) sa dernière réunion publique avant d'arriver mercredi à Charlotte, dans l'Etat voisin de Caroline du Nord où se déroulera jusqu'à jeudi la grand-messe de son parti, M. Obama a ironisé sur le message des républicains qui, selon lui, s'apparente à "tout va mal, et c'est la faute d'Obama".

Selon lui, son adversaire, l'ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney, "connaît le secret pour créer des emplois et faire croître l'économie. Le seul problème est qu'il le cache".

"Et quand mon adversaire a eu l'occasion de présenter sa recette secrète, il n'a pas proposé une seule idée nouvelle, seulement le recyclage des mêmes politiques dépassées qui ont fait tout retomber sur la classe moyenne depuis des années", a-t-il accusé.

Le président a aussi affirmé que la promesse de M. Romnney de réduire les impôts des plus riches "ne va pas se traduire de façon magique par des emplois ou de la prospérité pour les gens".

M. Obama a également souligné que jeudi soir, pendant le discours lors duquel il acceptera la nomination démocrate pour la présidentielle du 6 novembre, il présenterait "un meilleur projet pour aller de l'avant, un projet qui créera de bons emplois, renforcera notre classe moyenne et fera croître notre économie".

L'insistance de M. Obama à évoquer son projet économique et celle des républicains à rappeler son bilan médiocre en matière d'emploi constitue une constante de la campagne électorale depuis des mois.

Les républicains se sont emparés mardi d'une déclaration de M. Obama à une chaîne de télévision locale du Colorado (ouest) qui l'a interrogé sur la note qu'il se donnerait en matière de gestion de l'économie. M. Obama a répondu: "Je dirais insuffisant".

Il a ajouté que "les mesures que nous avons prises pour sauver le secteur automobile, pour faire en sorte que les études supérieures soient plus accessibles, pour investir dans les énergies propres (...), ce sont des choses dont nous allons avoir besoin pour une croissance à long terme".

Le colistier de M. Romney, Paul Ryan, s'est étonné de ces déclarations mardi matin sur CBS. "Après quatre ans de présidence, c'est insuffisant? Le président demande aux gens d'être patients?", s'est-il interrogé.

Fidèle à la ligne d'attaque des républicains selon laquelle M. Obama a fait preuve d'incompétence dans sa gestion de l'économie, M. Ryan a remarqué que "nous ne créons pas d'emplois au rythme où nous devrions, loin de là".

Cette controverse fait surface au moment où les républicains recyclent une question de Ronald Reagan face à Jimmy Carter qui avait fait mouche en 1980: "Etes-vous dans une meilleure situation qu'il y a quatre ans?", avait demandé Reagan, qui avait ensuite privé M. Carter, un démocrate, d'un second mandat.

M. Obama devait rentrer mardi après-midi à Washington, d'où il repartira mercredi pour Charlotte. Son épouse Michelle Obama y sera la vedette mardi de la première soirée de la convention nationale démocrate.

"Quoi que je dise aujourd'hui, ce sera nettement moins bien que ce que vous entendrez ce soir de la star de la famille, Michelle Obama", a-t-il plaisanté.

bur-tq/lb

PLUS:afp