NOUVELLES

Les mormons démocrates célèbrent à Charlotte un moment historique

04/09/2012 07:26 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

Quelque 200 mormons démocrates ont célébré mardi à Charlotte (Caroline du Nord) un moment historique, fiers de leur parti mais aussi de la réussite du républicain Mitt Romney, premier mormon jamais investi dans la course à la Maison Blanche.

"C'est un grand moment pour la LDS (sigle anglais de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours)", s'est réjoui Scott Howell, candidat au Sénat américain, en participant dans un hôtel de Charlotte, dans le cadre de la convention démocrate, à ce qui était le premier rassemblement national démocrate mormon.

"Maintenant, les républicains ont un dirigeant LDS, nous, nous avons le sénateur Harry Reid", du nom du chef de la majorité démocrate au Sénat, a-t-il déclaré sous les applaudissements, tandis que d'autres intervenants se réjouissaient aussi d'un "moment historique", d'un "rêve devenu réalité".

Les mormons démocrates doivent "être fiers de ce qu'ils sont et ne pas baisser la tête", a pour sa part déclaré le sénateur Reid, en ajoutant qu'il essayait depuis 30 ans de changer la perception qu'"on ne peut pas être mormon et démocrate".

Présidente de ce premier "caucus" (assemblée) mormon démocrate, Crystal Young-Otterstrom, a souligné qu'il y avait "plus d'un million de démocrates mormons aux Etats-Unis", et dit toute sa fierté d'être "en harmonie avec [ses] croyances".

Démocrate et mormon ? Un choix "parfaitement naturel", a expliqué à l'AFP Craig Janis, 28 ans, mettant en avant les valeurs d'égalité, d'inclusion et d'entraide qui sont selon lui celles du Parti démocrate et aussi celles des mormons.

Il s'est dit "très heureux" de la place accordée aux mormons lors de la convention républicaine, voyant comme "un progrès" le fait que les républicains aient dépassé leurs "préjugés" et investi un mormon.

Six millions de personnes aux Etats-Unis, soit 2% de la population, se disent de foi mormone. L'Eglise est connue pour ses missionnaires arpentant tous les pays, son ancienne pratique de la polygamie, et ses règles strictes contre l'alcool, le tabac ou la caféine. Mais elle est aussi entourée de mystère, les non-mormons par exemple étant interdits d'entrée dans les temples.

bd/lb/lor

PLUS:afp