NOUVELLES

Le cabinet Netanyahu briefé sur l'Iran par les agences de renseignement

04/09/2012 03:30 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

Les chefs des agences de renseignements israéliennes doivent présenter mardi leur rapport annuel, concernant en particulier le programme nucléaire iranien, au cabinet de sécurité de Benjamin Netanyahu, rapporte la radio militaire.

Cette réunion survient dans un climat de fébrilité et de rumeurs, alimenté par d'incessantes déclarations de responsables politiques et d'analystes, sur l'éventualité d'une prochaine opération militaire israélienne contre l'Iran, avec ou sans l'assistance des Etats-Unis.

Le chef du renseignement militaire, le général Aviv Kochavi, ainsi que les patrons du Mossad (les services secrets), Tamir Pardo, du Shin Beth (sécurité intérieure), Yoram Cohen, ainsi que des responsables du département d'analyse des Affaires étrangères exposeront leurs rapports au Premier ministre et à ses principaux ministres.

La réunion du cabinet doit durer plusieurs heures. Interrogé par l'AFP, le bureau de M. Netanyahu s'est refusé à faire le moindre commentaire.

Les ministres seront briefés sur l'état d'avancement du programme nucléaire iranien et ses aspects militaires.

Les chefs des services de renseignement vont également présenter leur évaluation sur la question de savoir si Téhéran a décidé de commencer à enrichir de l'uranium à 90%, le niveau nécessaire pour produire une arme nucléaire, a précisé le quotidien Haaretz.

Selon ce journal, le renseignement militaire israélien est d'avis que le Guide suprême iranien Ali Khamenei n'a pas encore pris la décision de donner le feu vert à l'assemblage d'une tête nucléaire.

Seule puissance nucléaire -officieuse- de la région, Israël considère que son existence serait menacée si Téhéran disposait de la bombe atomique.

L'Iran nie que son programme nucléaire ait des visées militaires, comme l'en accusent également les Occidentaux.

jlr/agr/sw

PLUS:afp