NOUVELLES

La Bourse de Toronto clôture en légère baisse

04/09/2012 05:05 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mardi en légère baisse, les investisseurs se demandant quelles étapes pourraient prendre les banques centrales pour appuyer la reprise pendant que de nouvelles données soulignaient la faiblesse économique des États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a glissé de 7,56 points à 11 941,7 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a avancé de 1,84 point à 1242,58 points.

Le dollar canadien a terminé la journée sans grand changement, en baisse de 0,01 cent US à 101,44 cents US.

Les marchés américains ont aussi reculé dans l'ensemble, avec la publication d'un indicateur du secteur manufacturier jugé décevant et d'un autre témoignant d'une baisse des dépenses dans le secteur de la construction, ce qui fait croire à certains observateurs que la Réserve fédérale des États-Unis va lancer une nouvelle ronde de mesures de relance.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 54,9 points à 13 035,94 points après que l'Institut des gestionnaires en approvisionnement eut affiché un indice de 49,6 points pour le mois d'août. Sa valeur est inférieure à celle de 49,8 points enregistrée au mois de juillet, et à celle de 50,2 points attendue par les analystes. Un indice inférieur à 50 points signale une contraction de l'activité.

En outre, les dépenses du secteur américain de la construction ont reculé de 0,9 pour cent en juillet alors que les économistes prévoyaient une légère hausse.

L'indice composé du Nasdaq a avancé de 8,1 points à 3075,06 points et l'indice élargi S&P 500 a perdu 1,64 point à 1404,94 points.

«Même si le rapport d'aujourd'hui (de l'Institut des gestionnaires en approvisionnement) n'est pas d'une importance capitale, il va certainement à l'encontre des améliorations substantielles et soutenables dans l'activité économique que plusieurs membres de la Fed voulaient observer avant de donner leur appui à de nouvelles mesures de relance», a noté Martin Schwerdtfeger, économiste principal à la Banque TD.

Les investisseurs voudront aussi s'attarder aux données sur l'emploi pour essayer de prédire si la Réserve fédérale des États-Unis estimera que l'économie a besoin d'aide pour rester sur les rails. Les économistes s'attendent à ce que les chiffres à être dévoilés vendredi fassent état d'une création de 127 000 emplois en août, en plus de 163 000 créés en juillet. La Fed tient sa prochaine réunion sur sa politique monétaire le 13 septembre.

Les données canadiennes sur l'emploi seront aussi dévoilées vendredi. Selon les économistes, quelque 11 000 emplois devraient avoir été créés en août.

La Banque du Canada doit pour sa part indiquer mercredi sa plus récente décision pour son taux d'intérêt directeur. Les observateurs s'attendent à ce qu'elle laisse le taux inchangé à un pour cent, mais des opérateurs tenteront tout de même de déceler dans le texte de sa décision des indices quant à ses décisions futures.

À Toronto, le secteur de l'énergie a glissé de 0,6 pour cent, le cours du pétrole brut ayant chuté de 1,17 $ US à 95,30 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a perdu 77 cents à 29,22 $, tandis que celle de Suncor Énergie (TSX:SU) a gagné 31 cents à 31,12 $.

Le cours du cuivre a pris 1 cent à 3,47 $ US la livre à New York, mais le secteur des métaux de base du parquet torontois a cédé 0,4 pour cent. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a perdu 66 cents à 26,58 $, tandis que celui de Major Drilling Group (TSX:MDI) a effacé 36 cents à 8,98 $.

Le secteur aurifère a reculé d'environ 0,5 pour cent, le cours du lingot ayant progressé de 8,40 $ US à 1696 $ US l'once à New York. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a rendu 33 cents à 37,68 $.

Les titres du secteur de la finance se sont aussi appauvris, l'action de la Banque Nationale (TSX:NA) ayant abandonné 1,21 $ à 72,80 $, tandis que celle de la Banque de Montréal (TSX:BMO) s'est débarrassée de 52 cents à 57,10 $.

PLUS:pc