NOUVELLES

Grèce/Football: agression d'un journaliste enquêtant sur des matches truqués

04/09/2012 06:27 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

Un journaliste grec qui menait une enquête sur une affaire de matches truqués de football a été agressé par des inconnus armés de coups de poings américains et hospitalisé, a-t-on appris mardi auprès du syndicat des médias.

"L'Union des rédacteurs grecs (Esiea) condamne catégoriquement l'attaque contre le rédacteur sportif Aris Asvestas (...), blessé lors d'une embuscade lundi matin devant son domicile", a indiqué un communiqué du syndicat.

L'Union rappelle que cette attaque "n'est pas la seule contre les journalistes en Grèce", victimes "de plusieurs agressions et menaces" et appelle les autorités "à agir et renvoyer les responsables devant la justice".

Le syndicat affirme qu'au cours "des trois derniers mois, trois autres rédacteurs sportifs ont été attaqués (...) par ceux qui tentent de bâillonner la presse et de cacher leurs liaisons avec le crime organisé".

Frappé au visage, M. Asvestas a plusieurs fois enquêté et publié des articles sur des affaires de matches truqués de football, récurrentes dans le pays, selon le syndicat.

Au vu de la dégradation des conditions de travail pour cause de crise dans le secteur des médias en Grèce et après une série d'attaques policières contre journalistes et photographes, l'ONG Reporters sans frontières avait dénoncé au printemps une "vague d'agressions délibérées visant des journalistes à Athènes".

Le dernier grave incident remonte à avril, quand un photographe grec travaillant pour l'agence Chine Nouvelle (Xinhua), avait du être opéré pour blessures crâniennes après avoir été frappé par des policiers en marge d'une manifestation anti-rigueur à Athènes

hec/cb/jgu

PLUS:afp