NOUVELLES

Déchets du tsunami : le Japon aidera au nettoyage

04/09/2012 02:15 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

Selon la presse de Tokyo, le gouvernement du Japon financera une partie du nettoyage des déchets qui s'échouent sur les côtes du Canada et des États-Unis et qui sont issus du tsunami qui a frappé les côtes japonaises l'an dernier.

Les lois internationales n'obligent aucunement le Japon à s'occuper de ces débris.

Un article publié lundi dans un journal anglais de Tokyo, Nikkei, affirme toutefois que le gouvernement japonais annoncera un plan pour aider le Canada et les États-Unis au cours du mois de septembre.

Selon la chaîne de nouvelles télévisées anglophone du Japon, Kyodo News Network, le secrétaire en chef du cabinet, Osamu Fujimara, aurait confirmé qu'une stratégie pour le nettoyage des déchets pourrait être en place d'ici la fin du mois de septembre.

Des plages qui s'apparentent à des décharges

Des experts estiment que plus de 1,5 million de tonnes de débris ont été emportées par les eaux quand un tsunami a balayé les côtes japonaises le 11 mars 2011.

Le courant océanique Kuroshio prend source sur la côte est du Japon et s'étend jusqu'à l'Amérique du Nord en passant par l'île de Vancouver, l'archipel Haida Gwaii. Depuis quelques mois, de plus en plus de déchets s'accumulent sur les plages de ces îles.

La plupart des déchets sont petits, mais certains sont énormes. Plus tôt cette année, la garde côtière américaine a coulé un bateau de pêche japonais qui flottait à la dérive à environ 275 kilomètres au large de l'archipel Haida Gwaii.

En juin, un quai de 20 mètres qui avait été arraché dans un port du nord du Japon s'est échoué sur une plage de l'État d'Oregon.

Selon le journal Nikkei, le Japon voit sa contribution au nettoyage comme une expression de son appréciation pour l'appui important qu'il a reçu après le désastre.

PLUS: