NOUVELLES

Débrayage possible de 24 heures dimanche dans une vingtaine d'hôtels

04/09/2012 01:20 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - Les employés syndiqués à la CSN d’une vingtaine d’hôtels du Québec pourraient débrayer 24 heures, dimanche, si aucune entente de principe n’intervient d’ici là pour le renouvellement de leurs conventions collectives.

Afin d’accélérer les pourparlers, quelque 700 travailleurs de trois hôtels de Québec ont débrayé quelques heures dimanche.

Le 9 septembre, tous les travailleurs affiliés à la Fédération du commerce de la CSN qui détiennent un mandat de grève pourraient débrayer une journée.

Des négociations sont en cours dans 35 hôtels. Deux ententes ont été conclues jusqu’à présent, soit à l'hôtel Château Cartier de Gatineau ainsi qu’au Quality de Sherbrooke. Des lockouts ont par ailleurs été décrétés dans quatre établissements montréalais: le Regency Hyatt, le Holiday Inn Select Sinomonde, l'Hôtel Maritime et l'Espresso.

Les travailleurs réclament notamment une meilleure protection des emplois, ainsi qu'une plus grande participation de leurs employeurs aux régimes de retraite.

PLUS:pc