NOUVELLES

Colombie: Obama salue l'ouverture de négociations avec les Farc

04/09/2012 04:18 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

Le président américain Barack Obama a félicité mardi son homologue colombien Juan Manuel Santos pour l'ouverture de négociations de paix avec la guérilla marxiste des Farc en vue de mettre un terme à un conflit long d'un demi-siècle.

"L'administration Santos a démontré son ferme engagement dans la recherche d'une paix durable et d'une vie meilleure pour tous les Colombiens", a indiqué M. Obama dans un communiqué.

Un peu plus tôt dans la journée, le président colombien avait annoncé le lancement de négociations le mois prochain en Norvège avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) --déclaration aussitôt confirmée par les rebelles.

M. Obama a réaffirmé le soutien des Etats-Unis à la Colombie et estimé que ce nouveau cadre de négociations "ouvrait la voie à des pourparlers ayant bon espoir de conduire à la fin d'un conflit long de (près de) 50 ans avec les Farc".

"Les Farc devraient à présent saisir cette opportunité pour mettre fin à des décennies de terrorisme et de trafic de drogue, et permettre au peuple de Colombie de construire une société démocratique, prospère et juste", souligne-t-il dans le communiqué.

Le président Juan Manuel Santos avait affirmé la semaine dernière que son gouvernement avait ouvert avec la guérilla des "discussions exploratoires" visant à instaurer un processus de paix historique après 48 ans de guerre.

Fondées en 1964, les Farc, principale guérilla du pays, comptent encore 9.200 combattants selon les autorités, repliées dans les régions rurales, après une série de revers militaires qui ont divisé par deux le nombre de ses troupes en dix ans.

Les Etats-Unis et la Colombie entretiennent depuis des années une "étroite coopération" selon le département d'Etat, notamment pour lutter contre le trafic de drogues.

dc/sam/are

PLUS:afp