DIVERTISSEMENT

ARTV signe une rentrée et un automne littéraire avec une nouvelle programmation (PHOTO)

04/09/2012 12:34 EDT
Charles-Henri Debeur

C'est tout en mots et en musique que se déroulera la nouvelle saison d'ARTV. À travers découvertes et coups de coeur littéraires, rencontres d'artistes de tout acabit et réflexions sur les grands thèmes bordant la vie, les animateurs, chroniqueurs, reporters et invités auront un plaisir fou à partager leur passion pour l'art, sous toutes ses formes.

À la barre d'une des «valeurs sûres» de la programmation d'ARTV, André Robitaille revient avec «C'est juste de la tv» pour une sixième année.

«J'allais dire humblement mais je n'ai pas envie d'être humble, je le dis donc simplement, c'est une maudite bonne émission! Je pense qu'après cinq ans et quelques poussières, on a le droit de dire qu'on a touché à quelque chose», affirme-t-il.

«Je pense que c'est de la bonne télévision parce que c'est sincère, simple et sans fla fla.»

C'est le chroniqueur de l'hebdomadaire Voir, Olivier Robillard Laveaux, qui prendra place sur la chaise vide laissée par Marc Cassivi. «Le show ne sera pas secoué par ce départ et ce remplacement», assure André Robitaille. «On va garder le cap, avec un passager différent donc une route évidemment un peu différente.»

L'animateur, visiblement impatient de se retrouver devant les caméras, a ajouté: «On aurait aimé être en ondes pendant les élections et les Olympiques par exemple. On est prêt, on a hâte! Cette émission se renouvelle chaque semaine et le spectacle, c'est la télé!»

C'est juste de la tv, dès le 14 septembre, 21h

Spécial Gémeaux en direct le 16 septembre vers 22h30

Dans le rayon des nouveautés, il faut noter l'émission littéraire Lire animée par la folle de lecture Claudia Larochelle, Rayon cinéma animé par la comédienne Catherine Trudeau ainsi que Créer, une émission d'entrevues animée par le grand René Richard Cyr.

«Ce sont plus des rencontres que des entrevues», dit-il «car, à la base, je ne suis pas un interviewer ou un animateur. Par contre, je suis curieux et j'AIME. J'entends par là que je suis souvent comme un imbécile-heureux qui trouve des qualités à tout.»

«Cette émission m'a permis de rencontrer 46 personnes, des créateurs de tous les horizons: des peintres, des auteurs, des comédiens, des architectes, des cuisiniers... qui doivent créer à partir de rien, pour essayer de savoir pourquoi ils le font et comment ils le font», explique-t-il.

Un exercice qui a fasciné le créateur qu'il est lui-même. «Plus je le faisais, plus j'étais content de le faire. En tant qu'artiste, ça m'a apporté certaines reconnaissances. Je me disais Ha bon je ne suis pas tout seul notamment en ce qui a trait au doute du créateur, à la pression et au succès.»

D'autant plus que le concept de l'émission l'oblige à être devant la caméra tout au long des entrevues, créant ainsi une véritable discussion avec l'invité. «Ça a été très agréable. C'était plus intime, sans faux-fuyants.» René Richard Cyr pense entre autres à certaines rencontres plus spécifiques comme celles avec Boucar Diouf, Chilly Gonzales, Robert Lepage, Diane Dufresne, son bon ami Daniel Bélanger ou Claude Legault.

«Finalement, ça rassure de se rendre compte qu'il n'y a pas qu'une seule façon de créer», a-t-il conclu.

Créer, les lundis à 20h30

Entre deux voyages, Yves P. Pelletier se joint quant à lui à Marie-Soleil Michon et à l'équipe de La liste en tant que chroniqueur cinéma.

«Je devrai essayer d'être concis car pour chaque thème, il y a une vingtaine de films qui me viennent à l'esprit», avoue-t-il. Amoureux du septième art, celui qui «mangeait du cinéma lorsqu'il était jeune» affirme que c'est là une façon ludique de parler de l'actualité. Et n'allez pas croire que les choix cinématographiques du comique ne seront basés que sur sa propension à rire et faire rire...

«Je me fie à ma sensibilité. J'aime les films de toutes factures. Comme cinéphile, je suis comme ça, mes choix seront pas mal éclectiques», promet-il.

La liste, dès le 13 septembre, 20h

Avec Express ARTV Studio, Émilie Perreault et Matthieu Dugal joueront quant à eux les jet-setters lors des événements culturels montréalais. Présentées sous forme de capsules mises en ondes de façon disparate à travers la programmation d'ARTV - et disponibles sur le web - «c'est un peu le prolongement, ou la suite de l'estival ARTV Studio», explique Matthieu Dugal.

«Nous avons le beau devoir de faire découvrir les nouveautés culturelles aux spectateurs.»

Express ATRV Studio, lundi au vendredi, 18h30 et 20h30

Pour plus de détails sur la programmation d'automne 2012 d'ARTV, on visite le site nouvellement et complètement revampé www.artv.ca.

artv