NOUVELLES

Appel saoudien à aider le Yémen à l'ouverture d'une réunion de donateurs

04/09/2012 03:21 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

L'Arabie saoudite a appelé mardi, à l'ouverture à Ryad d'une réunion de donateurs pour le Yémen, la communauté internationale à venir en aide à ce pays au bord de l'effondrement économique.

"Le Yémen est confronté à beaucoup de problèmes économiques (...) nous espérons qu'il y aura de nouvelles contributions en faveur de ce pays", a déclaré le ministre saoudien des Finances Ibrahim al-Assaf dont le pays s'est déjà engagé en mai à verser 3,25 milliards de dollars à son voisin.

Le Yémen, sorti exsangue d'une année de contestation qui a abouti au départ du président Ali Abdallah Saleh, espère obtenir des promesses d'aide de plus de 11 milliards de dollars pour l'aider à traverser une périlleuse transition de deux ans.

Le Premier ministre yéménite Mohamed Bassindawa, qui représente son pays à Ryad, a exprimé dans une déclaration à l'agence officielle yéménite Saba l'espoir que la réunion pourrait "rassembler les fonds nécessaires pour aider le Yémen à traverser la période transitoire (...) et parvenir à la stabilité".

Il a souligné qu'une amélioration de la situation économique était indispensable pour "traverser avec succès la période transitoire" qui doit s'achever à la mi-2014 par la tenue d'élections générales et "empêcher le pays de replonger dans le chaos et la violence".

Le Premier ministre a assuré que son gouvernement s'engageait à "la transparence dans l'utilisation des fonds".

Selon Wael Zakout, directeur pour le Yémen à la Banque Mondiale, "le gouvernement de transition a élaboré un plan ambitieux pour la relance économique définissant les objectifs et les priorités pour les deux prochaines années", s'achevant avec la fin de la période transitoire.

"Le déficit budgétaire pour mettre en oeuvre le plan couvrant la période jusqu'en 2016 est d'environ 11,9 milliards de dollars", a-t-il précisé dans un document publié sur le site de la Banque Mondiale.

Il a indiqué que le Yémen espérait collecter "6 milliards de dollars au cours de la réunion des bailleurs de fonds pour couvrir la période de transition qui durera jusqu'à la mi-2014".

La réunion de Ryad sera suivie par la quatrième réunion des "Amis du Yémen" et d'une conférence des donateurs qui se tiendront à New York en marge de l'assemblée générale de l'ONU le 27 septembre.

Une réunion du club des "Amis du Yémen" s'était tenue fin mai à Ryad et avait donné lieu à des promesses d'aide de plus de 4 milliards de dollars,

aa/at/sw

PLUS:afp