NOUVELLES

AGP: Blais connaît depuis l'an dernier les meilleurs moments de sa carrière

04/09/2012 11:31 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

VAL-D'OR, Que. - Après le passage à vide de quelques saisons qui a suivi son titre de joueur par excellence en 2007, Jérôme Blais connaît depuis l'an dernier les meilleurs moments de sa carrière.

Des 65 participants à la Classique Agnico-Eagle-IAMGOLD disputée mercredi et jeudi au club Belvédère de Val d'Or, le golfeur affilié au club Venise est le seul à revendiquer deux victoires individuelles cette saison.

«D'avoir gagné l'ordre de mérite Sunice sans remporter une seule victoire en 2011 a relancé ma carrière, affirme Blais. Le fait de terminer la plupart de mes tournois dans le top 5 m'a redonné confiance. Mon objectif pour 2012 était de mettre la main sur quelques trophées et c'est maintenant mission accomplie.»

Outre ses victoires à l'omnium printanier et à la Coupe des Champions Golf de la Faune, Blais a ajouté, il y a deux semaines, en compagnie d'Yvan Beauchemin, la conquête du championnat par trous en équipes de la Coupe Adidas Eyewear.

Blais attribue une large part de ses succès à la complicité qu'il entretient depuis plusieurs années avec Beauchemin.

«En raison de notre différence d'âge de 20 ans, Yvan est comme un père pour moi, dit-il, en blaguant à peine. Chaque hiver, nous passons quelques mois dans le sud à peaufiner notre jeu. Avec le temps, j'ai aussi appris à améliorer l'aspect mental du jeu. Je suis plus confortable sur le parcours parce que je gère mieux mon intensité et que j'ai appris à moins m'en faire devant l'adversité. Ça fait toute la différence au monde.»

Blais et Beauchemin se côtoient depuis des années.

«Ça remonte à 1996 alors que je participais au championnat mondial junior à Biarritz, raconte Blais. Yvan jouait dans des tournois pro-am à la même époque. Après mon tournoi, je lui offert de lui servir de cadet et au fil des années une belle chimie s'est installée entre nous.»

Au cours des deux prochaines journées, Blais et Beauchemin feront abstraction de leur lien d'amitié et tenteront de ravir les honneurs de la Classique Agnico-Eagle-IAMGOLD. Cette quatrième étape du Circuit Molson Canadian 67 offre une dotation globale de 40 000 $ dont 6 000 $ iront au champion.

Le tournoi comprend deux divisions : la division Molson Canadian 67, ouverte à tous, et la division Honda, réservée aux professionnels en titre et professionnels gestionnaires.

À noter que c'est à la conclusion du tournoi disputé en sol abitibien que Blais avait mis la main, en 2011, sur le premier rang à l'ordre de mérite Sunice.

Les grosses pointures de l'AGP du Québec sont au rendez-vous de cette semaine, dont 19 des 20 premiers à l'ordre de mérite Sunice.

Aux noms de Blais et Beauchemin (Le Fontainebleau) s'ajoutent ceux du champion en titre Dave Lévesque (La Prairie), également champion de la Coupe RBC-Honda, et des gagnants des autres tournois de 2012, en l'occurrence Gregg Cuthill (Beaconsfield), Vincent Dumouchel (La Vallée du Richelieu) et Daniel Talbot (Centre Sports Montréal).

La liste des participants comprend également Éric Laporte (Montcalm), champion de la PGA canadienne, Louis-Pierre Godin (Le Mirage), Lindsay Wilson (Royal Montréal), Martin Plante (Balmoral) et Kevin Senécal (Le Maître Tremblant).

PLUS:pc