NOUVELLES

Visite cette semaine à Alger de la ministre française de la Francophonie

03/09/2012 11:01 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

La ministre française chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui, se rendra jeudi en Algérie pour, notamment, y préparer une visite du président François Hollande avant la fin de l'année, a-t-on appris lundi auprès de son cabinet.

Lors de son séjour en Algérie qui s'achèvera samedi, Mme Benguigui rencontrera le ministre chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, et le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci.

Elle aura aussi un entretien avec la ministre de la Culture, Khalida Toumi, et le ministre de l'Éducation nationale, Boubekeur Benbouzid, selon la même source.

En juillet, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait effectué une visite à Alger, centrée sur l'urgence de la crise au Mali voisin et sur un renforcement des liens franco-algériens.

La France et l'Algérie se sont mises d'accord pour s'entendre d'ici à la fin octobre sur plusieurs dossiers, avait déclaré M. Fabius après cette visite, en évoquant des questions notamment de "circulation des personnes", de "propriétés immobilières" ou encore "d'écoles" à ouvrir.

Yamina Benguigui, née en France de parents algériens, participe pour la première fois à un gouvernement. Cinéaste engagée, elle s'est distinguée par des films documentaires consacrés à l'histoire de l'immigration maghrébine en France (Mémoires d'immigrés) ou encore aux effets du racisme ("Aïcha, Mohamed, Chaïb... engagés pour la France", "Le plafond de verre").

Elle a plusieurs fois exprimé "le souhait" que l'Algérie entre dans l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). "Mais on ne peut effacer l'Histoire, je comprends que ce pays n'en soit pas encore membre", dit-elle dans un entretien publié cette semaine par l'hebdomadaire Jeune Afrique.

"Le précédent gouvernement français a été très maladroit. Nous devons à présent faire des gestes" dans la relation de la France avec l'Algérie, a ajouté la ministre.

lbx/prh/jb

PLUS:afp